Transition : ‘’ Si on s’accorde à 24 mois que chacun peut respecter, je crois que c’est un début de solution’’ Mamadou Sylla

0
143

Le président de la CORED, président de l’UDG et membre du quatuor qui était l’invité de nos confreres de FIM FM ce samedi 22 octobre 2022. Au cours de l’entretien, il a évoqué la question liée au 24 mois tel que contenu dans le rapport d’entente entre les émissaires de la CEDEAO et la junte au pouvoir en Guinée.

Mamadou Sylla estime que c’est un bon début dans la résolution de la crise guinéenne. « C’était notre combat. C’était le combat; et ce n’était pas un combat méchant contre le président ni contre son gouvernement. Même entre deux personnes, de fois il y a des problèmes et vous arranger après, mais il faut dialoguer. C’est-à-dire il faut s’asseoir et dialoguer sincèrement. On avait dit que 36 mois étaient beaucoup. Si on s’accorde à 24 mois que chacun peut respecter, je crois que c’est un début de solution. Mais il y a beaucoup d’autres choses. Vous savez que nous on avait huit points que nous avions recommandé. Mais bon, si les choses commencent à se décanter, c’est vraiment notre souhait parce que personne n’a intérêt qu’il y ait de problèmes dans ce pays », a-t-il déclaré dans l’émission Mirador

L’ancien homme d’affaires reconverti en politique est attendu devant la Direction centrale des investigations judiciaires de la Gendarmerie nationale. Il lui est reproché plusieurs infractions dans l’organisation de la manifestation du fndc du jeudi dernier. « Nous allons répondre » a-t-il réagi.