Sénégal/Présidentielle 2024, législatives, violences à Dakar : le maire de Dakar Barthélemy Dias sans gants contre Macky Sall « j’ai eu raison sur tout le monde »

0
27

Le maire de Dakar Barthélemy Dias a fait une sortie au vitriol contre le président Macky Sall. Sur le plateau de tfm dans l’émission Faram Facce, l’opposant n’a pas fait dans les dentelles pour brocarder le président sénégalais dans la boue suite aux violences consécutives au rejet de la demande d’autorisation de manifester projetée par la coalition « YEWI ASKAN WI »

Dans cette émission, le politique estime avoir eu raison sur tout le monde. Car, a-t-il tout d’abord regretté, « au lieu de me recevoir en tant que maire de Dakar, le président préfère recevoir des insulteurs, des corrompus, des goordjiguenes. « Je ne peux pas comprendre Macky Sall qui était avec nous lors des manifestations tomber aussi bas en tant que Président. Je suis le maire de Dakar et rien ni personne ne pourra m’empêcher de payer régulièrement les agents de la ville, de dignes pères et mères de famille. Les problèmes de la ville de Dakar c’est Macky Sall heureusement qu’il n’est pas Dieu » a fustigé le premier citoyen de Dakar

Poursuivant, Barthe se dit indigner par la posture prise par le Chef de l’État dans la conduite de la nation. « Nous ne vivons plus dans un pays, le président de la République est dans la provocation heureusement moi, je suis dans la recherche de solutions aux préoccupations de mes administrés et Macky Sall ne peut me retarder, du tout » a-t-il fait remarquer sans autant ne pas inviter l’armée à rester souveraine car, dénonce Diaz, « Macky Sall veut détruire le Sénégal. « Le 17 Novembre, on a exercé un droit, où en est l’État avec l’enquête sur les 14 morts, y a pas d’enquête c’est la vérité. Le président doit prendre ses responsabilités soit il accepte ce que le droit dit soit il assume ses pratiques politiciennes » a-t-il rappelé

Le maire de Dakar d’enfoncer le clou avant d’apporter son soutien à Khalifa Sall l’ancien maire et futur candidat à la présidentielle 2024. « Macky Sall est dans l’escroquerie politique depuis 12 ans et il est le seul responsable de tous ces morts. Je m’incline devant leur mémoire. Le préfet de Dakar est un fonctionnaire zélé. Antoine est là pour les sales boulots. Tant que le droit à la marche est reconnu par notre Constitution, on manifestera. En 2024, mon candidat s’appelle Khalifa Sall, je n’envisage pas d’aller aux élections sans notre liste nationale »

Et pour finir, il a regretté le refus de l’inspection du travail de valider les contrats de travail de ses conseillers municipaux. « C’est la politique qui m’a fait maire de Dakar, la ville de Dakar est bloquée par l’État. Je suis le maire de Dakar et je compte assoir mon autorité pleinement n’en déplaise à Macky Sall. L’inspection du travail ne doit pas valider les contrats de travail de mes conseillers. Depuis que la Ville de Dakar existe, jamais un maire n’est bloqué à ce point. La ville de Dakar a 1700 employés et le Conseil municipal a voulu les assister à la veille de la Tabaski malheureusement Macky Sall refuse pour des raisons politiciennes. Dakar est la capitale, receptacle des frustrations, des mécontentements » a dénoncé le maire Barthe

Les hostilités semblent plus que jamais ouvertes en route pour la présidentielle 2024 à laquelle le président Macky Sall donne des signes d’une possible candidature pour un troisième mandat. Du moins ça se dit dans plusieurs salons de Dakar et même au-delà du Sénégal