Sanctions de la Cedeao: Conakry apporte un soutien sans équivoque à Bamako

0
74

La junte au pouvoir au Mali peut compter sur celle en Guinée. Du moins c’est la position exprimée par Conakry aux lendemains des sanctions jugées lourdes de la CEDEAO contre Bamako

Dans un communiqué publié ce lundi, le CNRD a réitéré tout son soutien aux autorités et peuple maliens. En effet, dans ledit communiqué, les autorités guinéennes déclarent toujours ouvertes les frontières terrestres, aériennes et maritimes entre la Guinée et tous les pays frères contrairement à la volonté de la CEDEAO lors de son dernier sommet qui a annoncé entre autres sanctions la fermeture de toutes les frontières d’avec le Mali et le gel des avoirs du Mali dans l’UEMOA et le retrait des ambassadeurs de la Cedeao.

Ces sanctions, faut-il le rappeler, sont consécutives à la durée de la transition déclinée par l’équipe d’Assimi Goita qui s’étale sur 5 ans

Quelle attitude l’institution ouest-africaine va-t-elle adopter vis-à-vis de la Guinée également sous transition dont la durée n’est toujours pas connue alors que la CEDEAO exige six mois pour le retour à l’ordre constitutionnel? Cette question est entière et les prochains jours pourraient être décisifs dans les relations entre la CEDEAO et la junte au pouvoir à Conakry