Procès du 28 septembre: Me Pepe Antoine accuse Me Paul Yomba de vouloir régler ses comptes personnels avec Moussa Dadis Camara

0
95

Le face-à-face Moussa Dadis Camara – Me Paul Yomba Kourouma très attendu par plus d’un est reporté aux prochaines auditions de l’ancien président du CNDD devant le tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la cour d’appel de Conakry qui statue sur le dossier des massacres du 28 septembre 2009.

Connu pour ses questions agaçantes qui pourraient contrarier Moussa Dadis Camara, Me Paul Yomba a réussi un premier coup. Celui de se faire reléguer à la fin des interventions, c’est-à-dire à la suite des autres avocats de la défense suite à un incident qu’il a lui-même occasionné. S’il a eu gain de cause par ce subterfuge, l’opinion semble comprendre la hargne du très célèbre avocat contre l’ancien homme fort de Conakry (22 décembre 2008 – 03 décembre 2009) au-delà de la défense de son client Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba l’ancien aide de camp du président Dadis.

En tout cas selon une sortie devenue virale, Me Pépé Antoine Lamah un des conseils du capitaine Dadis soutient que son collègue Me Paul Yomba fait montre d’un règlement de compte personnel contre son client. « Je vous rappelle que le doyen Paul Yomba et le capitaine Moussa Dadis Camara sont de la même promotion, celle de la 19ème. Et quand nous avions été agacés par la récurrence de ses propos injurieux, nous avons cherché à savoir auprès du client s’il y avait des antécédents avec le doyen Paul Yomba Kourouma et nous avions finalement compris que le doyen est entrain de régler ses comptes personnels pour avoir étudié avec deux anciens ministres que le président avait nommés quand il était aux affaires. Donc il se sent frustrée de n’avoir pas bénéficié d’un decret » a-t-il soutenu tout en concluant que celui-ci profite alors de cette tribune pour régler des comptes.

Des révélations, somme toute, qui pourraient mettre le feu en l’air en cette phase du procès et cette confrontation attendue entre Me Paul Yomba – Moussa Dadis Camara. La suite des débats sera le lundi 16 janvier 2023.