Procès des massacres du 28 septembre: un avocat de Dadis vidé de la salle

0
80

L’interrogatoire devant le tribunal criminel de l’ancien chef de la junte militaire Moussa Dadis Camara s’est poursuivi ce mardi 24 janvier 2023. Une audience marquée par un incident qui a fini par sortir le président du tribunal de son.calme olympien salué par plus d’un.

En effet, le juge Ibrahima Sory 2 Tounkara a intimé avec un ton ferme à Me Pepé Koulemou de sortir de la salle, faute de quoi, il va ordonner les forces de l’ordre à le faire sortir. Pourquoi ce coup de gong du très serein président Tounkara qui conduit des mains de maître ce grand procès?

Allez chercher dans le comportement dit-on discourtois et de defiance de l’avocat de Dadis Camara qui a insisté à narguer l’autorité du maître de la police du tribunal. « Vous saviez (Dadis,ndlr) que vous aviez été injurié ici par mon confrère Me Paul Yomba Kourouma. Je soutiens la thèse selon laquelle monsieur Toumba Diakité vous a insulté en ma présence. Moi Me Pépé Koulemou maintien et persiste que vous aviez été insulté » a insisté Me Koulemou en dépit du récadrage fait par le président du tribunal. À force d’insister, ce qui est en violation de l’article 400 du code de procédure pénale, le président Tounkara lui a intimé de quitter la salle. « Si vous insistez je dirai à la force de sécurité de vous expulser de la salle » à martelé le président Ibrahima Sory 2 Tounkoura

Il a fallu alors observer une pause à la demande d’un de ses confrères de la défense soutenue par le parquet et la partie civile.