Procès des massacres du 28 septembre: la « stratégie mort-née » de Me Paul Yomba face à Dadis Camara

0
98

Dans le précédent article paru chez votre quotidien en ligne, l’hypothèse d’une stratégie savamment mûrie par Me Paul Yomba d’être le dernier des avocats de la défense à questionner le capitaine Moussa Dadis Camara n’en est pas une. Du moins, le très célèbre avocat de Toumba Diakité qui annonce de l’enfer à Dadis n’aura pas ce privilège ou tout au moins ce privilège d’assommer le président du CNDD devant le tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la cour d’appel de Conakry.

En obtenant un report de son questionnement à Dadis, une partie de l’opinion a pensé que Me Yomba s’offrait ainsi le luxe d’intervenir à la suite des avocats de Dadis. Peine perdue. Dans la règle, le dernier mot revient toujours aux avocats du client à la barre. « Il peut intervenir quand il voudra mais pas après les avocats de Dadis » nous a confié une source judiciaire

Des questions alors. Le capitaine Moussa Dadis Camara prend-il de court Me Paul Yomba après avoir résisté bon an mal an au rouleau compresseur des autres parties au procès? Sa prochaine stratégie annoncée est-elle préparatoire de possibles révélations ou précisions de son client Toumba Diakité après les premières auditions de Dadis? Le duel Paul Yomba – Dadis Camara s’annonce pas en partie de plaisanterie. Voyons.