Olympiacos: Mady Camara a-t-il fait montre d’indiscipline? Voici ce qu’on sait

0
144

Non sélectionné par Kaba Diawara pour la Coupe d’Afrique des Nations en cours en Côte d’Ivoire, l’international guinéen Mady Camara est au centre d’une polémique. Le joueur pourrait être renvoyé en équipe B de l’Olympiacos si ce n’est d’ailleurs pas fait. A en croire certaines sources relayées sur les réseaux sociaux la raison serait d’ordre disciplinaire. Votre quotidien en sait un peu plus.

Selon une source qui est rentrée en contact avec notre rédaction, cette raison disciplinaire si c’en est une, est un simple cabale monté de toutes pièces par les soutiens du sélectionneur guinéen afin de justifier l’embrouille assimilée à de l’indiscipline du joueur et qui a aboutit à sa non sélection pour la CAN ivoirienne. C’est quoi alors le problème?

Aux dires de notre interlocuteur, Mady Camara aurait simplement décliné une offre formulée par Sassualo un club de Série A italienne pour un contrat de 2 ans incluant un joueur pour un coût de transfert de quatre millions d’euros mais sans prime de signature. « C’est ce refus qui a irrité son président de club qu’on peut considérer comme un chantage » nous a-t-il confié.

Poursuivant, ce proche de l’ancien joueur de Santoba, de la Roma et d’Ajaccio dit que le milieu de terrain serait courtisé par plusieurs clubs européens qui auraient exprimé des envies de le faire venir dans leurs rangs. Il cite entre autres Girona actuel leader de la Liga et Getafé en Espagne et Werder de Brehme en Allemagne (le club où évolue Naby Keita) alors que son président veut le pousser vers Nottingham Forest après avoir décliné l’offre de Lyon qui proposait 8 millions d’euros pour un contrat de 5 ans dont une année en option. Selon toujours notre interlocuteur, il y a une incompréhension dans l’approche du président grec qui, renchérit-il, voudrait que Mady prolonge et ensuite le transférer à Nottingham Forest. « Pourquoi ne pas me transférer directement à Nottingham? » aurait exigé le natif de Matam dont le contrat arrive à terme en juin prochain, soit dans cinq mois.

En attendant, on peut dire sans exagération aucune, qu’une nouvelle tempête souffle dans la carrière du milieu de terrain guinéen.