Manifestations du FNDC: le ministre de la justice instruit le parquet d’ouvrir des poursuites judiciaires contre Sékou Koundouno (copie)

0
56

Alors qu’une trêve d’une dizaine de jours est annoncée par le fndc pour donner la chance à un éventuel dialogue sous la médiation de la CEDEAO, les autorités guinéennes à une nouvelle étape dans la traque des organisateurs des dernières manifestations. Après Fonikè Manguè et Ibrahima Diallo, Sékou Koundouno chargé des stratégies du fndc vient d’être visé par une saisine du parquet par le ministre de la justice

Alphonse Charles Wright donne instructions au procureur général près la cour d’appel de Conakry d’ouvrir une information judiciaire contre le sieur Koundouno. Le Garde des sceaux accuse l’ancien coordinateur de balai citoyen de diffamation et de divulgation de fausses informations de nature à porter atteinte à la paux et a la sécurité publique et complicité de meurtre par action

À préciser que depuis semaines déjà Sékou Koundouno vit en dehors du pays. En réaction, il estime qu’une panique se serait emparée de la « nébuleuse du CNRD »