Libération de Damantang Albert: face au refus niet du procureur près la CRIEF, ses avocats se tournent vers le ministre de la justice

0
76

Rien ne semble freiner le procureur spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières dans sa volonté de maintenir ses accusés en taule. Aly Touré puisqu’il s’agit de lui s’oppose à toute démarche même légale allant dans le sens d’accorder, ne serait-ce une liberté provisoire ou sous condition des anciens ministres d’Alpha Condé placés en détention depuis avril dernier soit plus de quatre mois.

Le cas de l’ancien ministre de la sécurité Damantang Albert Camara semble lntrihuer l’opinion sur les vraies intentions de sa détention prolongée. En effet, un arrêt rendu le 29 juillet dernier par la cour suprême déboute le parquet de la CRIEF contre le sieur Damantang. Ce qui ne suffit pas aux yeux d’Aly Touré d’accéder à la requête des avocats de l’ancien ministre pour une liberté provisoire

Déboussolés, à ne point en douter, les conseils de l’ancien porte-parole du gouvernement Condé ont saisi le ministre de la justice Alphonse Charles Wright pour obtenir gain de cause. Ce recours est-il le dernier salut pour l’ancien ministre Damantang? Du moins, il devrait avoir les yeux et oreilles grands ouverts vers la chancellerie de la justice. En attendant Aly Touré fait vent de bout devant la haute juridiction du pays