Le CNRD dément l’existence d’une base étrangère en Guinée (CEMA)

0
61

Alors que de folles rumeurs persistantes circulaient dans la cité sur une prétendue existence d’une base étrangère sur le sol guinéen, le CNRD apporte un démenti catégorique.

Dans le journal télévisé de ce samedi 18 juin, le colonel Sadiba Koulibaly chef d’état-major général des forces armées précise.

« Depuis quelques jours cette rumeur totalement infondée alimente les causeries, je voudrais ici solennellement au nom du chef de l’État président de la transition chef suprême des armées, qu’il n’a jamais été et il ne sera jamais question de création ou d’implantation d’une base étrangère pendant cette transition sous le leadership du président de la transition, que cela soit clair pour tous et chacun. 

Jamais à aucun moment de cette transition il n’a été question la création d’une base étrangère en Guinée. Le président de la transition pense que que c’est aux guinéens et seulement aux guinéens de défendre la Guinée et cette conception, cette pensée du chef de l’État est antérieure au 5 septembre, donc c’est une rumeur totalement infondée qui ne repose sur rien » a déclaré le colonel Sadiba 

L’absence du ministre délégué à la défense pendant la tournée gouvernementale dans la région de Kindia a été l’élément déclencheur de cette rumeur qui semble inquiétée les guinéens. Le chef d’état major tente de justifier cette absence de son ministre. « Je voulais rappeler ici que le ministre délégué à la défense a été à l’intérieur du pays, au même titre que ses homologues, il a fait la Guinée forestière où il a sillonné toutes les casernes relevant de cette région, il a fait également la Haute Guinée où il a fait la même chose et il a été en Moyenne Guinée,  c’est à la fin de la semaine dernière sous instruction du président de la transition qu’il a regagné Conakry pour pouvoir participer à l’eurosaterri, qui est un évènement bi- annuel (exposition aéronautique) qui se fait en France. C’est l’occasion pour les autorités françaises d’inviter les ministres de la défense des différents pays de par le monde, de même que les chefs d’état major des armées. Donc une invitation avait été adressée au ministre des mois bien avant l’immersion gouvernementale dans le pays. Et l’accord de principe avait été donné concernant la participation du ministre à cet événement, donc sa participation s’inscrivait dans ce cadre. Et ceux qui ont des images de cette rencontre pour prétexter l’existence de négociation en vue de la création d’une base étrangère, c’est totalement infondée. Il s’agit d’une simple publication du chef d’état major général des forces armées françaises qui a l’issue de la rencontre comme il a fait d’ailleurs avec plusieurs autres délégations, il a voulu juste partager sa. Cela ne signifie en rien, en aucune façon une quelconque volonté d’implantation ou de création d’une base étrangère en Guinée.

Le colonel Sadiba de rassurer. « Que le peuple de Guinée vague sereinement à ses occupations et  qu’il se primunisse, car ça ne sera pas la dernière campagne d’intoxication, il y en aura plusieurs mais que le peuple reste serein » a-t-il ajouté