Justice: le Barreau paralyse les cours et tribunaux

0
136

Les salles d’audiences des cours et tribunaux ont enregistré le vide ce lundi 15 mai 2023. Un boycott à l’appel du Barreau de Guinée en protestation selon ses termes de dysfonctionnement de la justice.

Cet appel largement suivi est notamment consécutif à la libération sans aucune procédure judiciaire en la matière de l’activiste Oumar Sylla alias Fonikè Menguè et cie. Pourtant leur audience était déjà inscrit au rôle le 16 mai soit demain malheureusement anticipé à la date du 10 mai sans avis aux avocats. Pire avec un seul magistrat et le greffier pour délibérer.

Ainsi, du tribunal criminel statuant dans le dossier des massacres du 28 septembre à la CRIEF en passant par les autres juridictions du premier et second degré, les rideaux sont restés tirer. Un camouflet pour la justice pourtant boussole de la transition.

Par ailleurs, le Barreau menace de passer à la vitesse supérieure avec d’autres actions plus corsées si l’Etat n’entend pas ce cri de cœur qu’il considère comme un avertissement.