Guinée/ « Il faut éviter les erreurs du passé’’ : La gestion des jeux de pari par l’Etat est un échec (Lamine Toutè Kaba)

0
126

Des conseillers occultes poussent le président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya à faire du copier coller des erreurs des régimes précédents. Ils tentent par tous les moyens à éteindre nos meilleurs.

Nationaliser la loterie, les paris même si juridiquement c’est impossible est source de chômage pour beaucoup de jeunes qui y sont employés (directement et indirectement) en cette période où l’Etat peine à offrir de l’emploi.
Combien de projets, d’artistes, de sportifs etc… sont sponsorisés par ces firmes? L’arrêt des activités physiques de ces sociétés est une source de crise.
Les machines qui coûtent 3000€ chacune, n’appartiennent pas à l’Etat. Et les sociétés ne les mettront pas à la disposition de la LONAGUI. Ensuite, l’Etat ne pourra pas prendre en charge tous les agents commerciaux et revendeurs comme ce fut le cas de PMU. Il ne va pas non plus sponsoriser tous les événements qu’elles (sociétés) soutiennent car, il a des priorités auxquelles il doit s’atteler.
Cette décision pourrait décourager des investisseurs dans le pays pendant cette transition.

Pour qui connaît l’histoire de beaucoup de sociétés (SEEG, SOGEL, SOTELGUI, PMU etc…) sait déjà que cette décision est la mauvaise qui risque de fâcher des jeunes.

Le Colonel n’a-t-il pas dit le soir du 05 Septembre qu’il faut « éviter les erreurs du passé. »

Lamine Toutè Kaba