Fraude aux examens nationaux: le ministre Guillaume Harwing fait le point et annonce de fortes mesures

0
68

Le chef du département de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation Guillaume Harwing était face ce vendredi face à la presse. En toile de fond, faire le bilan à mi-chemin du déroulement des examens nationaux notamment des manquements enregistrés.

Il s’agit de la situation des candidats éliminés pour fraude, des personnes arrêtées pour substitution, des téléphones saisis dans les centres d’examen ou encore des surveillants et autres délégués éliminés et remplacés pour légèreté. Dans les données livrées par le ministre Harwing, on note 364 candidats pris en délit de fraude, 35 cas de substitution, 12 démissions au niveau du baccalauréat. Ce n’est pas tout. 688 téléphones ont été saisis et 175 enseignants éliminés.

Face à ce triste tableau, les autorités du l’enseignement pré-universitaire ne vont pas avec de mains mortes contre les écoles dont les cas de fraude et de substitution ont été opérés. « Les écoles ayant fait des substitutions de candidats pourraient se voir fermées pour les cinq prochaines années » a martelé le ministre Guillaume Harwing