Enseignement technique et formation professionnelle: le ministre Alpha Bacar Barry initie des journées de réflexion

0
57

Pendant trois jours, les acteurs dudit secteur vont réfléchir sur les possibilités de qualification de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Des journées consécutives à l’état des lieux constaté par le tout nouveau ministre dudit département Alpha Bacar Barry et duquel il ressort une nécessité d’œuvrer pour améliorer les installations, mais aussi qualifier le programme d’enseignement. Histoire d’inciter plus de jeunes à s’intéresser à ce domaine.

Cette première édition 2021 des journées de la formation professionnelle et de l’emploi placées sous la présidence du Premier Ministre Mohamed Béavogui, vient confirmer cette volonté. Du 09 au 11 Décembre 2021, les cadres et acteurs de l’enseignement technique, les partenaires et autres vont échanger sur les voix et moins pour aboutir à rehausser et valoriser les métiers techniques en Guinée

Introduisant la cérémonie, le ministre Alpha Bacar BARRY donnera les problématiques qui ont motivé ces journées de rencontres et d’exposition. « Ces journées ont été initiées par les cadres du département sous le leadership du nouveau cabinet dans l’optique de susciter le débat, la conversation, de parler vrai, d’établir un diagnostic vrai et d’établiravec les acteurs du système l’état des lieux et d’esquisser des solutions pour les prochaines année. Nous allons donc pendant ces trois jours entendre pour les acteurs du système, les apprenants, les enseignants, les directeurs d’écoles et même ceux qui sont sortis du système et qui sont à la recherche de l’emploi, pour évaluer le gap du système à qualifier notre main main-d’œuvre »

Concluant, le ministre Alpha Bacar BARRY demande la participation citoyenne des entreprises, des partenaires au développement mais aussi aux apprenants eux-mêmes de s’impliquer dans l’amélioration notamment des infrastructures existantes.

En lançant ces journées de la formation professionnelle et de l’emploi, la garde des sceaux, représentant le premier ministre a réaffirmé l’engagement du gouvernement à soutenir et à accompagner les initiatives qui s’inscrivent dans le cadre de la qualification des jeunes guinéens.

Le bilan, les perspectives, une réflexion approfondie à travers des panels et plaidoyer seront entre autre espaces de discussions et de recommandations pendant ces 3 jours d’échanges.

NabyLaye