[Culture] Monsieur le Président, nos ARTISTES ont besoin de soutien… (Par Alpha Baldé)

0
356

Monsieur le Président,

La culture est un élément fondamental de notre société, qui doit faire l’objet d’une attention constante et d’une politique volontariste. Il est temps de prendre les décisions nécessaires pour que le Ministère de la Culture soit en mesure de remplir pleinement ses missions, pour le bien de tous les citoyens et de notre patrimoine commun.

Monsieur le Président,

Je suis un acteur culturel en Guinée et je vous écris aujourd’hui avec une profonde tristesse pour vous dire que notre monde de la culture se meurt. Nous souffrons d’un manque de soutien, de financement, d’espace de production et de management efficace. Cette situation qui compromet la viabilité de nos entreprises culturelles. Je vous implore de faire quelque chose pour sauver notre industrie.

Monsieur le Président,

Notre pays regorge d’ARTISTES talentueux, de danseurs, de musiciens, de réalisateurs, de conteurs, de comédiens, d’humoristes, de poètes…. Ils ont tous besoin d’un soutien gouvernemental pour assurer leur survie. Nous avons besoin de financement pour organiser des événements culturels, des festivals, des concerts et des expositions dans tout le pays. Nous avons besoin de salles de spectacle et de cinémas pour permettre aux artistes de se produire devant un public.

Il est important de préciser que la culture est une industrie qui crée des emplois à travers divers leviers :

  1. Contribution économique : L’industrie de la culture contribue à l’économie en créant des emplois directs et indirects. De nombreux emplois sont créés dans les domaines tels que la musique, le cinéma, la télévision, la publicité, l’édition, l’art, …
  2. Investissement public : Les gouvernements investissent régulièrement dans le secteur culturel pour promouvoir la diversité culturelle et offrir des emplois aux ARTISTES. Par exemple, la mise en place de subventions pour les arts et les industries créatives créent des emplois supplémentaires.
  3. Contribution à la croissance économique : La culture contribue également à la croissance économique en créant des emplois dans les secteurs touristiques et de l’hospitalité. Des événements culturels attirent souvent des touristes, créant ainsi des emplois dans les hôtels, les restaurants, les magasins de souvenirs, …
  4. Secteur des médias : Le secteur des médias et de la communication est un domaine de plus en plus important pour l’industrie culturelle. Les réseaux sociaux, la publicité en ligne et les plateformes de streaming ont créé de nouveaux emplois dans ce secteur.
  5. Import export: Les produits culturels tels que les films, la musique, les livres, etc. sont exportés dans le monde entier, créant ainsi des emplois dans la production, la distribution et la promotion de ces produits.

La culture est une industrie qui crée des emplois et qui apporte une contribution économique significative à un pays qui sait s’en servir.

Nos ARTISTES ont besoin d’une reconnaissance et d’un respect plus important pour la culture guinéenne. Nous devons promouvoir notre histoire, nos traditions et notre patrimoine culturel. Cela peut être réalisé grâce à l’éducation et à la formation artistique qui donneront aux jeunes générations une plus grande appréciation de leur culture.

En d’autres termes, M. le Président,

Le Ministère de la Culture doit être un véritable pilier de notre société, pour protéger notre patrimoine culturel, favoriser la création artistique, faciliter l’accès à la culture pour tous les citoyens et soutenir les industries culturelles, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Force est de constater que les actions du Ministère de la Culture sont insuffisantes et souvent inefficaces. les politiques culturelles sont mal coordonnées, les dispositifs de soutien sont trop complexes et peu accessibles, et les missions de protection du patrimoine sont délaissées.
L’actuel Ministre de la culture M Alpha Soumah (Bill de Sam) n’est bon que dans un studio de musique où au sein d’un mouvement de protestation. On se demande ce qu’il a apporté à ce secteur abandonné à lui-même depuis sa nomination !Quel est le bilan réel de ce Ministre et de son équipe ? Il est temps de mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Un bon artiste n’a jamais été un bon administrateur ou grand manager.

La contribution de la culture en Côte d’Ivoire et au Sénégal au PIB de ces pays est édifiante :
En 2021, La contribution de la culture au PIB en Côte d’Ivoire est estimée à environ 2,3%, selon les données du Ministère ivoirien de la Culture et de la Francophonie.

Au Sénégal, la contribution de la culture au PIB est estimée à environ 2,5%, selon une étude menée en 2019 par le Bureau de Planification et de Suivi évaluation du Ministère de la Culture et de la Communication.

Ces chiffres peuvent varier en fonction des méthodes de calcul et des sources utilisées, mais ils indiquent globalement que la culture représente une part significative de l’économie de ces deux pays.

Monsieur le Président,

Vous savez certainement que la culture peut jouer un rôle crucial dans le branding pays car elle est un élément essentiel de l’identité nationale. La culture d’un pays englobe les traditions, les coutumes, les arts, la musique, la gastronomie, la littérature, l’histoire et bien plus encore.

Le secteur de la culture peut donc être un atout majeur pour promouvoir une image positive du pays à l’étranger. Les festivals, les musées, les expositions, les événements culturels, les spectacles, les sites historiques et touristiques et les patrimoines sont autant de moyens permettant au pays de se distinguer et de se faire connaître sur la scène internationale.
Mais que fait l’actuel Ministre Bill de Sam et son équipe de tout ça ?

Je sais que vous êtes un homme de culture, Monsieur le Président, et j’espère que vous pouvez voir l’importance de protéger et de promouvoir notre culture. Nous sommes sur le point de perdre des années de patrimoine culturel en raison d’un manque de soutien et de financement.

Je vous prie, Monsieur le Président, de prendre des mesures urgentes pour soutenir les acteurs culturels en Guinée. Nous avons besoin de votre aide pour que notre culture puisse continuer à prospérer. S’il vous plaît, ne laissez pas notre patrimoine culturel disparaître.

Monsieur le Président,

Les ARTISTES ont besoin de se sentir soutenus par leur gouvernement pour pouvoir s’épanouir et créer des projets ambitieux.

Cordialement,

Alpha BALDE
(Acteur culturel guinéen et promoteur du concept #FocusSurLessentiel)