[Contribution/Santé] : l’harmattan et ses effets néfastes sur la peau (Par Dr. I. Traoré)

0
53

Après la période de forte chaleur ayant secouée la Guinée (Conakry), nous vivons actuellement un moment de pause avec l’apparition d’un vent sec et poussiéreux accompagné des températures froides le matin : HARMATTAN.

Idéalement située entre 40% et 60%, l’humidité baisse jusqu’à 15% pendant l’harmattan.

Cette baisse d’humidité a un impact négatif sur la peau de la population en réduisant considérablement les niveaux d’hydratation entrainant ainsi une peau sèche, des démangeaisons, des squames et des cheveux ternes.

La peau étant douce et souple à cause de sa teneur en Eau, toute baisse d’humidité entrainera une peau sèche et inconfortable pouvant se fissurer dans les cas graves, rendant ainsi le corps vulnérable aux infections et aux maladies. L’inconfort est plus important et s’accompagne de douleurs chez des personnes souffrantes d’affection chroniques comme l’Eczéma et le psoriasis.

Les ravages de la faible humidité atteignent les cheveux, les lèvres, les talons et même les ongles qui deviennent ternes, facilement cassants et difficiles à gérer.

Devant ce désastre, des mesures de protection de la peau s’imposent :

Nous recommandons fortement l’utilisation du beurre de karité qui confère à la peau une hydratation de l’intérieur tout en puisant l’humidité de l’extérieur assurant ainsi une peau douce et lisse toute la journée.

A côté de cette mesure thérapeutique, nous recommandons à la population de boire régulièrement de l’eau pendant cette période. Plus de 3 litres d’eau bu par jour est très utile.

Enfin, la propriété doit être renforcer en raison de la poussière et de la sécheresse associées à l’harmattan.

Dr Ibrahima Traoré, Dermatologue