Velléités de nouvelle constitution: Le FNDC en ordre de bataille, annonce des manifs à partir du 14 octobre

Les acteurs réunis sous la bannière du Front national pour la défense de la constitution ont fait une déclaration ce lundi 07 octobre à Conakry. Ils annoncent des manifestations publiques à partir du lundi 14 octobre prochain dans tout le pays et à l’étranger

Cette action musclée, indique Abdourahamane Sanoh le coordinateur du FNDC, résulte de l’appel au référendum du Chef de l’Etat à New-York alors que les consultations voulues par lui n’étaient même pas finies. Faut-il rappeler boycottées par le FNDC. Voici l’intégralité de ladite déclaration

DÉCLARATION N°022/FNDC/2019

Le FNDC se réjouit de n’avoir pas pris part à la mascarade déguisée sous le label de ‘’consultations’’ qui n’était autre qu’une nouvelle manœuvre dilatoire destinée à servir d’alibi pour légitimer le processus de Coup d’Etat constitutionnel entrepris par le pouvoir guinéen.

Pendant que la farce se déroulait à la Primature à Conakry, M. Alpha CONDE récompensait par le mépris ceux qui ont répondu naïvement à son appel, en annonçant à New York, sa décision sur le 3ème mandat, sans même attendre pour la forme, l’issue des ‘’consultations’’ qu’il a ordonnées dans une adresse solennelle à la nation.

Maintenant que M. Alpha CONDE a exprimé publiquement le 23 septembre 2019 sa décision de faire un Coup d’Etat constitutionnel aux conséquences néfastes pour la Guinée et pour la Sous-Région, le FNDC lance un appel à la mobilisation de tous les guinéens pour faire barrage à ce macabre projet des ennemis de notre Pays.

C’est pourquoi le FNDC appelle les guinéens à des manifestations à partir du lundi 14 Octobre 2019, tant sur le territoire national qu’à l’étranger.

Rappelant l’appel lancé par M. Alpha CONDÉ le 24 mars 2019, demandant à ses partisans de se ‘’préparer à l’affrontement’’ si les démocrates refusaient le débat autour de son projet de 3e Mandat, le FNDC invite le Peuple à la vigilance. Il rendra M. Alpha CONDE responsable de toute violence contre les citoyens et leurs biens durant ces manifestations dont l’unique but est de défendre pacifiquement la Constitution de Mai 2010.

Dans le souci de prévenir les risques d’affrontements liés aux menaces publiques proférées par M. Alpha CONDE et ses proches, le FNDC :

– Appelle le Peuple de Guinée à se mobiliser massivement et partout en vue de grandes manifestations républicaines pour exprimer son opposition totale au projet de 3ème Mandat, tout en demeurant vigilant afin de ne pas céder aux éventuelles provocations et intimidations;

– Conseille vivement aux opérateurs économiques ainsi qu’aux sociétés établies sur le territoire guinéen, de s’abstenir de toute activité à partir du 14 Octobre 2019 ;

– Invite tous les citoyens détenteurs d’engins roulants privés ou publics à une extrême prudence en les immobilisant ;

– Demande particulièrement aux compagnies minières, aux banques, usines, stations de vente de carburant et aux autres entreprises publiques et privées de suspendre toute activité durant les manifestations, en vue d’éviter tout incident dommageable;

– Appelle les ouvriers et tous les corps de métiers à observer cet appel patriotique pour éviter tout risque regrettable.

Le FNDC remercie les Institutions Internationales et les Gouvernements de pays amis qui ont mis en garde M. Alpha CONDE contre les risques de son dangereux projet.

Tous les membres du FNDC, organisations de la société civile, syndicats, partis politiques, mouvements de femmes et de jeunes, organisations socioprofessionnelles, associations d’artistes, étudiants et élèves, citoyens engagés et autres, sont invités à commencer dès cette déclaration, à se mobiliser et à mobiliser les populations pour le succès des manifestations contre le 3ème Mandat.

Le FNDC félicite toutes ses antennes de l’intérieur et de l’extérieur du Pays pour le travail déjà accompli en vue de sauver la Patrie. Il les invite à resserrer les rangs autour de notre idéal de démocratie pour encore plus de mobilisation et de détermination, jusqu’à la victoire finale.

En fonction de l’évolution de la situation, des consignes précises seront données en vue d’une meilleure coordination de nos actions en Guinée et à l’étranger.

Que nul ne recule devant l’arrogance, les intimidations et la répression, armes ultimes des imposteurs, qui montreront rapidement leurs limites. C’est à ce prix seulement que nous libérerons notre Pays des clans mafieux, et empêcherons toute velléité de confiscation de notre Démocratie et de nos libertés.

Pas de Référendum ! Pas de 3ème Mandat ! Pas de Coup d’Etat Constitutionnel !
Vive l’alternance démocratique et apaisée !
Ensemble Unis et Solidaires Nous vaincrons

Conakry, lundi 07 octobre 2019

LEAVE A REPLY