Urgent: Faya Milimono et ses amis empêchés par la police de faire leur grève de la faim

C’est du monde à l’envers. L’exercice d’un droit même des plus élémentaires en Guinée est devenu plus que le péché d’Israël. Le président du BL bloc libéral un parti de l’opposition vient d’avoir à ses dépens

Dr Faya Milimono et quelques membres de son parti viennent d’être sommé de quitter l’esplanade du stade du 28 septembre où ils ont érigé une tente ce matin pour entamer une grève de la faim pour disent-ils exiger le retour des enfants à l’école et la démilitarisation des quartiers notamment l’axe Le Prince

À peine s’installer, les forces de l’ordre sont venus démonter la tente et demander à Faya et siens de libérer le coin au motif que la manifestation n’est pas autorisée. Joint au téléphone Ibrahima Kalil Sylla chargé à la communication du BL a regretté cet état de fait tout en indiquant que son président se rend à la mairie pour en savoir plus d’autant, a-t-il soutenu, qu’une demande avait adressée aux autorités municipales dans ce sens. Nous y reviendrons

LEAVE A REPLY