Syli national : l’italien Claudio Ranieri parmi les 17 prétendants sélectionnés (liste)

La fédération guinéenne de football semble entendre raison dans le choix du futur sélectionneur du Syli national après le fiasco avec le belge Paul Put. Après une short-list de cinq noms sur 87 candidatures, l’instance dirigeante du football guinéen a fait du rétropédalage en annulant ladite short-list

Consécutivement à cette décision ‘’salutaire’’, la fédé a publié une nouvelle liste de 17 prétendants dans la succession du belge. Des noms ronflants jusqu’au-delà de la méditerranée. Il s’agit notamment de l’italien Claudio Ranieri. L’ancien technicien de Chelsea, Valence, AS Roma et Monaco pour ne citer que ceux-ci ne devrait être concurrencé pour ce poste. Le seul hic, résiderait au traitement salarial. Faut-il rappeler que l’Etat par son ministre des sports a déclaré ne plus être disposé (jusqu’à preuve du contraire) à payer un entraîneur à plus ou égal le salaire que percevait le belge Paul Put, 30 000 euros pour être précis

D’autres candidats sérieux pour lesquels ça pourrait balancer. Il s’agit du congolais Florent Ibengé vainqueur du championnat d’Afrique des nations 2016 et troisième à la CAN 2015 avec les Léopards de la RDC. Le technicien de Vita club avait fait un clin d’œil à la Guinée au soir de l’élimination de la RDC à la dernière CAN. Il y a aussi l’ivoirien François Zahoui finaliste de la CAN 2012 avec les Eléphants même s’il a peiné lors de son passage sur le banc de l’AS Kaloum en 2015. L’autre nom, sans être trop fringuant est le portugais Paulo Duarté troisième de la CAN 2017. L’élève de Jose Mourinho entre 2001 – 2002 serait d’ailleurs l’artisan de la bonne équipe des Etalons du Burkina finaliste de la CAN 2013 avec son successeur Paul Put

Dans cette liste de 17 prétendants Kanfory Lappé Bangoura est le seul rescapé des nationaux qui ont postulé pour prendre les rênes du Syli. Mince chance pour l’ancien technicien de Horoya nommé récemment à la tête du Syli local

LEAVE A REPLY