Sit-in devant le Ministère de la Justice : les femmes de l’opposition attaquent, le Garde des Sceaux recadre

Initialement prévu le mercredi dernier, les femmes de l’opposition ont bel et bien tenu ce mercredi 28 mars leur sit-in devant le Ministère de la justice à Kaloum. De blanc vêtu avec foulards rouge autour de la tête, elles se sont regroupées au buffet de la gare à Almamya avant de mettre le cap sur le Ministère de la justice soit une distance d’au moins 1 kilomètre

Devant le garde des sceaux, ces femmes étaient porteuses d’un mémorandum dans lequel elles dénoncent les nombreuses tueries lors des manifestations politiques depuis l’arrivée au pouvoir d’Alpha Condé. Le bilan selon l’opposition fait cas de 94 victimes à date. Elles exigent alors des autorités que les coupables soient traduits en justice et répondent de leur forfaiture. ‘’Nous venons à vos pieds au nom des pouvoirs que vous exercez pour vous demander humblement justice pour nos enfants et que ces tueries s’arrêtent. Déjà des mamans sont aussi  tuées, la dernière femme a laissé six enfants dont un qui n’a pas atteint un an. Et que ces tueries s’arrêtent désormais dans notre pays, pour que nous puissions faire nos deuils’’ ont-elles demandé avec insistance.

En réponse, Me Cheick Sacko a rassuré les manifestantes de l’engagement du gouvernement à travers son ministère à faire justice dans toutes les exactions subies par les citoyens de quelque bord que ce soit. ‘’Des efforts sont fournis et vont se poursuivre pour faire la lumière sur toutes les exactions commises dans ce pays. Mon département s’y attèle, vous pouvez dire que la procédure est lente mais les enquêtes sont en cours, la preuve en est que un capitaine de police va comparaitre demain jeudi 29 mars au TPI Dixinn pour meurtre d’un jeune lors d’une manifestation’’ a réagi le garde des sceaux

LEAVE A REPLY