Revendications contre le prix du carburant : Excédé, Louis M’Bemba Soumah se lâche ‘’ce gouvernement n’a pas honte’’

Les leaders des centrales syndicales en présent d’une délégation des forces sociales étaient face aux travailleurs syndiqués ce mardi 17 juillet à la Bourse du Travail. Objectif faire le compte rendu de leur rencontre d’hier avec le Médiateur de la République pour issue de la crise sociale que traverse le pays depuis le réajustement du prix du carburant à la pompe à dix mille francs au lieu de huit mille appliqués jusqu’au soir du 30 juin passé

A tour de rôle, les leaders syndicaux se sont relayés au micro. Louis M’Bemba Soumah secrétaire général de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée –USTG- apparemment excédé par la situation n’a pas fait de cadeau au gouvernement. ‘’Ce gouvernement est en train de nous tester, si nous lâchons on est tous foutu, ce pays-là nous appartient à nous tous’’ a-t-il introduit tout en tapant le poing sur la table. Donc, a-t-il enchainé, il faut que nous tenions bien et aller jusqu’au bout

Poursuivant son intervention, l’adrénaline monte en l’ancien ministre de la fonction publique. ‘’Notre honneur est en jeu, ce gouvernement a juré de nous faire plier, nous aussi nous allons jurer de le faire plier, il faut que tout le monde s’y mette parce que ce gouvernement là que nous voyons n’a pas pitié, ils n’ont pas honte’’ a lâché le numéro 1 de l’USTG

LEAVE A REPLY