Rentrée scolaire 2018-2019: Le SLECG montre ses biceps

A l’issue d’une Assemblée générale hier Mardi à son siège à Donka, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée sous la direction d’Aboubacar Soumah menace de déclencher une grève générale et illimitée. Ce, après le dépôt de l’avis de grève dès le 23 septembre prochain

Aux dires du syndicaliste Soumah, cette décision fait suite à ce qu’il qualifie de mauvaise foi du gouvernement à reprendre le dialogue autour des huit millions exigés comme salaire de base des enseignants.

Outre cette menace, le SLECG dénonce la position du représentant du BIT en Guinée pour le forum de cette institution. Il le soupçonne une position favorable au gouvernement. C’est pourquoi, annonce-t-il, sa suspension à participer audit forum

Plus que jamais la rentrée prévue le 3 octobre prochain s’annonce incertaine. Tout ceci au grand dam des parents d’élèves et élèves

LEAVE A REPLY