Recrutement dans l’armée : Pourquoi à Conakry le dépôt de dossiers traîne ? La DIRPA répond

Depuis l’annonce par le ministère de la défense nationale relative à un recrutement de nouveaux agents des forces de défense et de sécurité, les communes de Conakry sont devenues la risée des jeunes, des potentiels candidats à cet appel à candidature. Seulement, ils ne sont pas au bout de leur peine avec le retard qui caractérise l’opération. Pire sans aucune explication

En effet, selon un constat fruit de plusieurs visites des lieux, aucun dispositif n’est encore mis en place pour recevoir les dossiers de candidature. C’est l’omerta totale en tout cas au niveau des autorités municipales qui disent ne rien savoir des raisons de ce retard. Notre rédaction a joint le Directeur de l’Information et des relations publiques de l’armée Aladji Cellou

A en croire notre interlocuteur, il n’y a pas feu en la demeure. ‘’Les candidats de Conakry doivent patienter, dans les prochains jours une communication sera faite pour le démarrage de dépôt des dossiers. Nous demandons seulement aux postulants qui quittent l’intérieur du pays pour Conakry que ce n’est pas gagner à l’avance donc qu’ils restent où ils sont d’ailleurs l’opération se déroule normalement dans ces villes’’ a-t-il d’abord invité avant de préciser pour le cas spécifique de Conakry. ‘’Le ministre est en train de s’organiser pour pouvoir commencer les opérations afin que les candidats au recrutement puissent déposer leurs dossiers dans les meilleurs délais. Il n’y a pas un problème aussi spécifique que les gens pensent. Vous savez les maires viennent d’être installés, il fallait alors les laisser le temps de s’installer afin que la commission nationale chargée du recrutement puisse se déployer’’ a expliqué Aladji Cellou

Par ailleurs, le DIRPA a rappelé que ‘’c’est un recrutement inclusif’’. Parlant des bien-fondés de ce recrutement, il a insisté sur la volonté des autorités de ne recruter que ceux qui méritent. ‘’Encore une fois, l’armée n’est pas un dépotoir de déchets humains, elle n’est pas un garage où on y va pour réparer’’ a insisté le patron du département média de la défense

Il faut rappeler que cette opération de recrutement dont le but est non seulement rajeunir l’effectif de l’armée et pour services à la nation vise 2000 jeunes, avait indiqué le ministre de la défense nationale Dr. Mohamed Diané lors de son passage devant les élus du peuple. Dont une bonne partie sera affectée à la gendarmerie

LEAVE A REPLY