Promotion de la démocratie: les journalistes à l’école de la CEDEAO

La représentation en Guinée de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest CEDEAO a organisé un atelier de formation à l’intention des journalistes ce mercredi 29 Mai à Conakry. Placé sous le thème «rôle des médias dans la promotion de la démocratie», cet atelier s’inscrit en droite ligne de la célébration du 44eme anniversaire de la CEDEAO.

L’objectif principal de cet atelier vise à outiller les journalistes dans l’exercice de leur métier surtout en période électorale. Une manière de renforcer la consolidation du tissu social, a affirmé la ministre de la coopération et de l’intégration africaine DJENE KEITA. «Sensibiliser et informer les femmes et hommes des médias sur l’importance de la démocratie dans le développement socio-économique du pays, renforcer les capacités des journalistes dans le respect de l’éthique et la déontologie journalistique spécifiquement dans la mise en œuvre de l’ensemble des outils de l’information et la communication à l’ère du numérique et des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Egalement sensibiliser et informer les journalistes sur les activités de la CEDEAO notamment la décision 20/20 » a-t-elle expliqué

Pour LILIANE ALAPINI, la représentante résidente de la CEDEAO en Guinée « La célébration se déroule dans un contexte particulier surtout au même mois que la journée internationale de la liberté de la presse, ce qui justifie le choix de notre thème qui s’inscrit en droite ligne dans cette intention »

DR BANGALY CAMARA, conférencier de la dite rencontre a pour sa part mis l’accent sur le rôle des médias et des journalistes dans la manifestation de la liberté et de la démocratie. « Les médias sont les défenseurs de la liberté, de la liberté de la presse, de la liberté des individus, la liberté d’expression et d’opinion. Il revient au journaliste de défendre cela. Pour qu’on parle de démocratie, il faudrait que les acteurs de cette démocratie jouent leur rôle et les journalistes sont l’un des acteurs clés pour la promotion de cette démocratie».

Mohamed CINQ

LEAVE A REPLY