Mort par balle d’un jeune lors d’une manifestation : Un capitaine de police prend 10 ans de prison

Lundi 4 février 2019, le tribunal de première instance de Dixinn qui siège actuellement à la commune de Ratoma a rendu son verdict dans le dossier de l’assassinat de Thierno Hamidou Diallo un jeune homme fauché par une balle en marge d’une manifestation politique à Bambeto. Selon des témoins à l’époque, la victime était loin du théâtre des échauffourées et le capitaine mis en cause a tiré au moment où la tension avait baissé

Son nom Kali Diallo. Reconnu coupable, le jeune capitaine a écopé de la réclusion criminelle avec 10 ans de prison et astreint au paiement de 50 millions de francs guinéens à la famille de la victime pour dommages et intérêts

Seulement cette sentence de la justice a suscité de vives commentaires dans certains milieux. Pour les partisans du pouvoir, la condamnation du capitaine témoigne l’état de droit en Guinée, d’autres par contre estiment que le capitaine Kali paye cash pour ses révélations médiatiques du port d’arme non conventionnel lors des opérations de maintien d’ordre. Du moment où les autorités ont toujours soutenu que le maintien d’ordre aucun agent ne sort avec une arme

LEAVE A REPLY