Mort de Bob Marley: « la date du 11 mai est négativement célébrée par les médias » déplore Élie Kamano

0
273

La date du 11 mai marque la disparition du grand reggaeman jamaïcain, Robert Nesta Marley alias Bob Marley. 39 ans après sa mort, il hante toujours les esprits notamment de ses millions de fans dans le monde après avoir consacré sa vie et sa musique à lutter pour l’émancipation de la race noire à travers le monde.

En effet, Élie Kamano, reggaeman guinéen reconverti en homme politique, a, au cours d’un entretien qu’il a accordé à notre rédaction, indiqué que le 11 mai est une date qui rappelle au monde entier le combat qu’a mené un homme dans la société qui l’a engendré. Pas seulement la société jamaïcaine, précise-t-il, mais l’humanité toute entière.

Selon le président du PGSD, « ce que je déplore beaucoup dans la célébration du 11 mai, c’est justement l’image que nous renvoyons aujourd’hui de Bob Marley. Cette image, elle est négative. Parce que lorsque vous prenez les médias occidentaux, toutes les photos et les images de Bob Marley qu’ils mettent dans les grands lieux, sur les grandes couvertures des magazines…, c’est des photos où il est avec le joint. Pourtant il n’y a pas que ça. Le joint a une mauvaise interprétation, une mauvaise image ».

Par ailleurs, Élie Kamano pense que le 11 mai ne devrait pas être une fête où on allait célébrer le chanvre indien, « mais plutôt célébrer un combat, une lutte qu’a menée un homme. Un homme qui avait contribué à l’éveil de conscience des noirs. Le 11 mai est un grand jour ! ».


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 352

LEAVE A REPLY