Marche du FNDC: le fort message de Baba Alimou Barry

Le front national pour la défense de la constitution a organisé ce mardi 26 novembre une marche pacifique, cinquième acte depuis le 14 octobre dernier. Une série de manifestations pour dire Non au projet de nouvelle constitution et d’un éventuel troisième mandat d’Alpha Condé

Parmi ces opposants, un ancien pensionnaire de la maison centrale de Conakry dans l’affaire attaque du domicile du Chef de l’Etat en 2011. Son Baba Alimou Barry.

Aujourd’hui à la tête du Mouvement pour l’Alternance Démocratique en Guinée, Baba Alimou Barry a, au micro de notre reporter, invité le président Alpha Condé à arrêter sa campagne à l’intérieur du pays autour d’une nouvelle constitution. Parce que, martèle-t-il, il n’y aura pas de référendum. Lisez

《Nous sommes là aujourd’hui pour dire à Alpha Condé que son projet de 3ième mandat ne passera pas. On va lui barrer la route en 2020. Il veut tripatouiller la constitution, il veut violer les textes sacrés de la république. Nous resterons débout et mobiliser comme un seul homme pour dire à Alpha Condé que son projet de modification de la constitution n’aboutira pas. Nous voulons pérenniser les acquis de la jeune démocratie en prônant l’alternance en 2020 pour donner la chance à un autre guinéen pour une alternance pacifique dans l’intérêt supérieur de la nation. Qu’il (Ndlr Alpha Condé) arrête de battre campagne à l’intérieur du pays. On est vigilant le suivons de près, étape par étape parce que son projet ne marchera jamais. Amoulanfé, Gassata… Vive la jeunesse, que tout le monde se mobilise et reste déterminer, on ne cédera pas à l’intimidation, aux menaces. Celà y va dans l’intérêt supérieur de la nation》

Propos recueillis par NLC

LEAVE A REPLY