Manifs à Fria : Macka Traoré évite à Fria le précipice

‘’Fria m’a vu naître, Fria m’a tout donné, je dois tout à Fria’’ me le confiait en marge du dernier Fristival qu’il organise depuis maintenant trois bonnes années. Un pan du projet ‘’Fria Relève-toi’’. Macka Traoré parce que c’est de lui qu’il s’agit vient de prouver que sa vie n’est rien sans un Fria paisible et tourné vers le développement.

Pourtant Fria a failli basculer dans des moments sombres avec des violences suite à une réclamation des femmes, qui d’une kyrielle de griefs contre la préfète Gnalen Condé ont exigé le départ pur et simple de celle-ci sans délai et sans conditions. Des violences, faut-il le rappeler, qui ont fait des blessés et d’énormes dégâts matériels en 48 heures seulement. Ce n’est pas la médiation conjointement menée par d’autres personnalités influentes qui a pu faire reculer les femmes maintenant soutenus par des jeunes. La situation se corse. Sur la toile, des images parfois insoutenables défilent

Loin des siens, Macka a sur sa page facebook réagi rapidement au lendemain de la nuit agitée ‘’Non, non, Fria non’’. Un slogan qui se répande comme une trainée de poudre.  Alors en bon natif, excusez du peu, Macka se rend en trombe dans sa Fria natale pour éviter à la ville de se recoucher. Un exercice qui se révèle concluant avec la libération de manifestants arrêtés, la levée des barricades montées par des populations, le repli des forces de maintien d’ordre. Bref, le calme revient dans la cité et les discussions reprennent. Dans l’agenda du jour, nous confie un proche de Macka, des rencontres avec des autorités préfectorales et des groupes de jeunes leaders. Sans exagération aucune, Macka Traoré sauve Fria du précipice.

LEAVE A REPLY