L’opposition républicaine projette une journée ‘’Ville morte’’

En plénière ce mercredi 10 octobre 2018, au quartier général du principal parti d’opposition au régime d’Alpha Condé, l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), l’opposition républicaine, a dénoncé la procédure d’installation des exécutifs communaux et projeter une journée ‘’ville morte’’ dans les prochains jours.

« L’opposition républicaine a eu à déplorer la manière dont les conseils communaux sont installés, l’absence d’information officielle relative à l’installation des exécutifs, nous avons enregistré une violence inouïe contre les élus et les responsables du Bloc libéral » a affirmé le chef de file de l’opposition républicaine, Cellou Dalein Diallo.

Le président du parti UFDG ne s’est pas limité à de simples dénonciations pour lutter contre cet état de fait, il a annoncé plusieurs mesures de contestations que l’opposition républicaine entend entreprendre à partir de la semaine prochaine : « Nous reprenons nos manifestations et nous commençons par la ville morte mardi (17 octobre prochain) » lance Cellou Dalein Diallo.

Sur la question du troisième mandat qui fait couler beaucoup de salives dans la capitale guinéenne, l’opposition républicaine, par la voix de son chef de file, a annoncé la mise en place d’une plateforme devant regrouper les structures syndicales, la société civile et les partis politiques pour une action commune de contestation : « On va se retrouver très bientôt pour annoncer la naissance de cette plateforme et surtout les actions qu’elle entend mener pour barrer la route aux promoteurs du troisième mandat », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

Alexis Adimi

LEAVE A REPLY