Les Victoires de la Musique Guinéenne, le DG d’Elitecom se confie

Conakry, Guinée : Le projet Victoires de la musique guinéenne fait les choux gras de la presse nationale tant le vide existe de nos jours dans ce genre d’événements prestigieux dans le monde culturel guinéen. Guinéetime a pris langue avec l’initiateur de ce projet culturel, Aboubacar M. Camara, alias Bouba Angelo, Journaliste, DG ELITECOM. Il est aussi boss du site AfroGuinée

Bonjour. Nous avons vu  le projet Victoires De La Musique Guinéenne. Parlez-nous de l’initiative ?

Aboubacar Camara : Bonjour.  Nous partons du constat que la Guinée a besoin, aujourd’hui, d’une organisation crédible pour encourager, valoriser et mettre en lumière ses talents artistiques dans tous les domaines. Le Projet Les Victoires De La Musique Guinéenne, s’inscrit donc dans cette dynamique et entrevoit de mettre en place et de pérenniser une chaine d’émulation professionnelle qui se tiendra , chaque année, avec la participation des professionnels de la filière musique, du public et autres followers de la musique guinéenne. L’initiative est donc de combler ce vide et ce manque criard d’organisation fiable pour mieux promouvoir l’excellence de la musique Guinéenne.

Pourquoi une telle initiative au moment où beaucoup de ce genre ont échoué, faute de moyens et de sponsors ?

La culture est un vecteur essentiel de développement dans un pays et les événements culturels majeurs offrent, à mon avis, une visibilité large aux entreprises qui les accompagnent. Nous croyons fermement à ce projet, car il est novateur dans le secteur culturel guinéen.

C’est vrai que pour organiser un événement de grande envergure, il faut forcement de l’investissement mais aussi de l’accompagnement de la part des sponsors potentiels. Actuellement, nous sommes à pied d’œuvre à la recherche de sponsors et d’annonceurs potentiels pour imprimer un caractère exceptionnel à cette première édition des Victoires De La Musique Guinéenne.  A Conakry, il y a des structures culturelles qui s’essoufflent pour manque de moyens ou de crédibilité, c’est une réalité. Mais, mieux vaut essayer que de ne rien faire.

Quel est le niveau de préparation sur le terrain ?

Tout va bien à merveille sur le terrain, les préparatifs vont bon train. Nous sommes à 6 mois de l’événement, ça bosse dur ! Nous avons entamé la communication digitale sur les réseaux sociaux. La chaine de communication globale autour de l’événement est en marche.  Bientôt nous allons lancer les inscriptions pour Les Victoires De La Musique Guinéenne, ensuite annoncer les principes de vote pour les artistes nominés dans différentes catégories. La presse et les populations seront impliquées au fur et à mesure qu’on avance.

Quels sont les partenaires qui sont déjà sur le coup en France ou Guinée ?

Les Victoires De La Musique Guinéenne est organisé par ELITECOM, une agence de communication spécialisée et le site Afroguinée Magazine avec de nombreux partenaires professionnels sous le contrôle d’un comité directeur. En Guinée, la presse et les médias sont nos premiers partenaires, ensuite le ministère de la Culture et toutes les structures qui concourent au développement de la culture guinéenne et de la filière musique en particulier dans notre pays.

 En France, nous avons sollicité un partenariat avec l’association Les Victoires De La Musique et de nombreuses structures culturelles françaises nous soutiennent pour professionnaliser davantage le secteur culturel guinéen.

Quels sont les artistes qui seront récompensés et sur quels critères ?

Seuls les meilleurs seront récompensés ! La liste des artistes nominés sera dévoilée à l’issue d’une conférence de presse prévue pour le 02 septembre 2019 à Conakry.  Après leurs inscriptions, les artistes nominés seront sélectionnés par le comité directeur des Victoires De La Musique Guinéenne. Il y’aura plusieurs critères de sélection en fonction des différentes catégories.  La qualité de l’œuvre musicale et le choix du public feront toute la différence. Il est important de souligner que les œuvres musicales en compétition doivent obligatoirement s’inscrire dans la période de la dernière saison culturelle en date, donc 2018-2019. Par exemple, un album sorti en octobre 2019, même s’il cartonne, ne peut pas être nominé dans la catégorie du Meilleur Album de l’année au compte des Victoires De La Musique Guinéenne 2019.

Avez-vous déjà choisi un jury ?

La cérémonie de remise des trophées Les Victoires De La Musique Guinéenne est chapeautée par un comité directeur composé d’éminents hommes de culture guinéens dont la crédibilité est sans conteste. Au moment venu, nous vous dévoilerons le nom des membres de ce comité qui a élaboré les différents critères de sélection pour les nominés.

Le Dernier mot…..

La Guinée est un pays de culture et de musique dont la diversité est inestimable. Plusieurs rythmes et chants populaires fredonnent l’esprit des populations guinéennes depuis des siècles.  Cet immense patrimoine culturel s’enrichit de jour en jour et ses acteurs deviennent de plus en plus nombreux. C’est donc une nécessité et un devoir de préserver et de faire la promotion de ce patrimoine à travers des événements majeurs comme Les Victoires De La Musique Guinéenne.

Je vous remercie de m’avoir accordé cet entretien….

Propos recueillis par Ama Coronthie

Guineetime.com

LEAVE A REPLY