Le Premier ministre Kassory Fofana a finalement fait la déclaration de ses biens sur  »l’honneur »

Il a fallu vraisemblablement que des voix s’élèvent pour que le tout nouveau premier ministre Ibrahima Kassory Fofana fasse bon usage de l’article 36 de la constitution qui dispose que  »…les ministres avant leur entrée en fonction et à la fin de celle-ci déposent à la cour constitutionnelle la déclaration sur l’honneur de leurs biens ». Le chef du gouvernement s’est plié à cet exercice ce mardi 29 mai soit près d’une semaine après la passation de services entre lui et le premier ministre sortant. Au sortir de cet exercice démocratique, Ibrahima Kassory Fofana a déclaré:

 »La visite des institutions républicaines s’inscrit dans le cadre d’une démarche coordonnée visant à créer une cohésion entre les institutions républicaines parce que le président de la République qui est un juriste est très soucieux de l’harmonie entre les institutions, le respect du droit. On ne peut pas construire un État de droit si les institutions ne sont pas fortes. La première démarche, c’est d’être à l’écoute des institutions républicaines. De regarder avec elles en quoi nous pouvons améliorer les relations entre l’exécutif et elles. Nous, nous sommes l’institution exécutive et elles sont des institutions autres. Chacun doit jouer sa partition pour la cohérence d’ensemble de l’action publique. Alors, la visite s’inscrit dans ce cadre. Pour ce qui vous intéresse, j’ai fait ma déclaration de biens à la Cour Constitutionnelle conformément aux lois de la République »

A la question de savoir pourquoi c’est maintenant il accepte de faire cette déclaration, le nouvel homme fort de la primature déclare qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire. Avant de rassurer qu’il en sera autant avec les membres de son gouvernement dans les jours qui suivent

Selon l’esprit de l’article 36 de la constitution,  »les écarts entre la déclaration initiale et celle de la fin de mandat ou des fonctions doivent être dûment justifiés

¤Photo: Le PM avec Mohamed Diaré président de la Cour des comptes (institution logée dans le même immeuble que la cour constitutionnelle)

LEAVE A REPLY