Le PM à l’Assemblée: Fodé Oussou livre les raisons du boycott des députés de l’opposition

Le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a été reçu le jeudi 12 septembre par le bureau de l’Assemblée nationale sans l’opposition parlementaire. Une rencontre qui s’inscrit dans le cadre des concertations avec les acteurs sociopolitiques du pays pour recueillir les avis des uns et des autres sur les préoccupations nationales notamment le Oui ou le Non au référendum pour une nouvelle constitution

Fidèles à la ligne de conduite énoncée par le FNDC qui décline sa participation à toute consultation, les députés de l’opposition ont purement et simplement boudé la rencontre. Outre, l’honorable Fodé Oussou Fofana président du groupe des Libéraux démocrates dénonce un mépris du président du parlement. « Aucun groupe parlementaire n’a reçu un courrier du président de l’Assemblée nationale nous invitant à une rencontre avec le premier ministre chef du gouvernement. C’est le protocole qui a appelé individuellement tous les membres du bureau de l’Assemblée nationale, évidemment cette forme est un mépris que le président Claude Kory a pour ses collaborateurs. Dans un parlement qui fonctionne comme cela se doit, c’était de nous adresser un courrier en tant que groupe parlementaire. Et vous savez qu’il y’a trois groupe parlementaires, donc il fallait envoyer un courrier aux présidents des trois groupes parlementaires à savoir l’Alliance Républicaine, le RPG arc-en-ciel et les Libéraux démocrates pour les informer officiellement qu’il y’a une rencontre qui est prévue, ça n’a pas été fait » a relevé Fodé Oussou de l’UFDG

Poursuivant, le vice-président de l’UFDG conclue alors que ladite rencontre ne les concernait pas. « Le premier ministre n’a rencontré que certains présidents des commissions du RPG Arc-En-Ciel et certains députés de la mouvance présidentielle. Il fallait donc faire en sorte que le premier ministre soit et ensuite donner l’impression à la presse comme si tous les responsables qui y étaient conviés à la rencontre » renchérit Fodé oussou FOFANA

L’opposition va-t-elle continuer à faire la chaise vide? Le pouvoir va-t-il forcer le verrou sans l’opposition? Autant de questions qui hantent les esprits

LEAVE A REPLY