Le FNDC annonce des contestations spontanées tous les jours dès après le ramadan (Ibrahima Diallo)

0
132
Ibrahima Diallo responsable opérations FNDC

La décision a été partagée ce mardi 23 mars par Ibrahima Diallo responsable des opérations du FNDC dans l’émission Comprendre l’actualité sur Sabari FM. En exil depuis quelques semaines, l’activiste de la société civile a d’entrée déclaré toute la détermination de sa plateforme à ne lâcher prise.

‘’Si le FNDC existe aujourd’hui c’est parce que nous combattons toujours le troisième mandat que monsieur Alpha Condé a imposé aux guinéens. Aujourd’hui nous sommes en face de deux situations, il y a le troisième mandat imposé et les conséquences du troisième mandat donc tant que le FNDC va exister la question de troisième mandat demeurera dans le combat que nous menons’’

Par ailleurs, ce responsable du FNDC indique que sa structure ‘’a désormais intégré dans sa lutte les revendications sociales qui sont les préoccupations qui assaillent la population guinéenne et impactent sur les conditions de vie des populations. Vous savez le FNDC est composé de partis politiques et d’organisations de la société civile donc il était important pour nous de faire face à ces demandes des citoyens parce qu’il y a un vide qui s’était créé, vous voyez ce qui passe actuellement sur le plan social où l’Etat est entrain de casser les bâtiments des citoyens de façon arrogante, des citoyens qui sont restés sans défense, il y a d’autres problèmes sociaux en lien dont la cherté de la vie’’

Evoquant la cohabitation des activistes de la société civile qu’ils sont et les politiques, Ibrahima Diallo éclaire. ‘’Les partis politiques restent membres de la société civile, la seule chose qui a changé c’est que l’organe suprême du FNDC qui reste la coordination est composée exclusivement par les organisations de la société civile. Elle a la charge de maintenir la collaboration avec les entités politiques sur des questions politiques’’

Ibrahima Diallo annonce que ‘’cette fois-ci le FNDC va fournir moins d’efforts maintenant que par le passé, monsieur Alpha Condé sera confronté de façon permanente à un conflit permanent avec la facture du troisième mandat et ses conséquences économiques et sociales, le FNDC ne va pas s’interposer entre monsieur Alpha Condé et les conséquences de son 3ème mandat, le FNDC va jouer désormais le rôle qui consiste à propulser les contestations sociopolitiques et à les encadrer pour éviter de perdre les fondements de la nation, vous allez voir dès après le mois de ramadan, il y aura des contestations spontanées tous les jours à travers le pays’’