Kaporo-rails, Kipé2, les communales, 3ème mandat, Sidya Touré: Cellou Dalein se prononce

Maison de la presse de Coleah. Le jeudi 14 mars 2019, le président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo chef de file de l’opposition était face aux journalistes pour se prononcer sur les sujets de l’heure. Des élections communales du 4 février 2018, l’opération de déguerpissement à Kaporo-rails et Kipé et l’épineux débat relatif au troisième mandat qui prend corps dans les débats, étaient au menu de cette conférence de presse

Elections communales du 4 février 2018

Le principal opposant d’Alpha Condé a dénoncé le fait que jusque-là les conseils de quartiers et de districts ne sont pas encore installés. ‘’Le gouvernement a arrêté le processus pourtant il est prévu dans la loi que 15 jours après la mise en place du conseil communal, on doit mettre en place le conseil de quartiers et de districts et que le chef de quartier serait proposé au maire qui prendrait un arrêté à cet effet par la liste arrivée en tête dans le quartier ou le district lors des élections locales. Vous avez suivi le pouvoir ne veut pas changer les chefs de quartiers qu’il a installés avant les élections communales et qui ont pour mandat de participer activement comme auxiliaires à la fraude à laquelle le pouvoir nous a servi à l’occasion des différentes élections nationales et locales’’ a relevé Cellou Dalein Diallo

Déguerpissement de Kaporo-rails et Kipé2 : Cellou dénonce une violence de l’Etat

Par la voix de son leader, l’opposition dit Cellou Dalein Diallo, réitère sa condamnation ferme de la manière dont le gouvernement a procédé au déguerpissement des populations. Pour elle, la dignité humaine est primordiale avant tout et mérite d’être traitée comme tout autre citoyen de la nation. S’il s’avère nécessaire que l’État a besoin de ce domaine et urgent, il estime ‘’qu’il fallait faire une étude d’impact, recenser les bâtiments, les évaluer et essayer de voir si la décision de libérer cette emprise est jugée pertinente jusqu’à présent après 30 ans, on voit quel est le coût pour la collectivité et les recaser’’ a souligné l’ancien premier ministre avant de s’interroger sur ce qu’il qualifie d’acharnement le cas de Kaporo-rails et Kipé2 dans les 25 zones classées réserves foncières de l’Etat. ‘’L’Etat ne peut pas créer une calamité comme ça parce que même si c’était une calamité, l’Etat serait venu au secours mais l’Etat ne peut pas provoquer dans les conditions de violence, de haine et de mépris sans qu’on ne proteste’’ a vigoureusement réagi le principal opposant d’Alpha Condé tout en relevant le critère d’appartenance pour la plus part des victimes comme des militants de l’opposition

Elections législatives : On fonctionne avec l’agenda d’Alpha Condé

Dans un ton vraisemblablement d’un vaincu, Cellou s’interroge sur la date de la tenue de ces élections. ‘’On viole la loi en refusant systématiquement de faire élire de nouveaux députés parce qu’on doit fonctionner avec l’agenda d’Alpha Condé, la CENI est là mais ne fonctionne pas. Donc on attend que monsieur Alpha Condé mette de l’argent à la disposition de la CENI en espérant que la CENI n’est pas dans l’agenda caché d’Alpha Condé’’. Sur la question de siéger ou pas, l’opposition va se pencher pour donner sa position, a indiqué Cellou Dalein Diallo

Troisième mandat ? ‘’…Si Sidya reste fidèle à sa déclaration’’ a rappelé Cellou Dalein Diallo

Concernant l’idée de troisième mandat, Cellou Dalein déclare qu’il est impossible de faire passer à l’Assemblée une nouvelle constitution ou une modification de l’ancienne qui ouvre la porte au président Alpha Condé pour un autre mandat car aucun parti de l’opposition n’accepterai cette manœuvre politique. ‘’Pas seulement l’opposition républicaine qui est concernée, même UFDG seul à la minorité de blocage, avec notre groupe parlementaire on ne peut pas obtenir la majorité des 2/3 sans compter que nous pensons que le président Sidya Touré est hostile au troisième mandat, la voie parlementaire est fermée pour le troisième mandat quel qu’en soit p de x (advienne que pourra, ndlr) parce que si Sidya reste fidèle à sa déclaration, avec des non-inscrits comme Dr Ousmane Kaba ça ne pourra jamais passer’’ a conclu Cellou Dalein Diallo

Mohamed V

LEAVE A REPLY