Journée ville morte : ‘’Si l’opposition veut, elle peut organiser des villes veillées, des villes mortes, des villes en coma’’ a réagi Amadou Damaro

0
215

L’opposition républicaine a appelé à de nouvelles manifestations pour, dit-elle, dénoncer le manque de volonté de la mouvance présidentielle et du président du comité de suivi pour l’avancement des travaux du comité de suivi qui siège pour évacuer non seulement le contentieux électoral né du scrutin communal du 4 février dernier mais également l’application des conclusions de l’accord politique du 12 octobre 2016. D’ailleurs, elle a suspendu sa participation auxdits travaux

Le chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo et ses collègues réunis sous la bannière de l’opposition républicaine entament ces nouvelles manifestations par une journée ville morte le lundi 14 mai. Ensuite, suivront d’autres manifestations, ont-ils annoncé. En réaction à cette énième manifestation, le chef de la majorité présidentielle le député Amadou Damaro Camara se désole et botte en touche cette menace devenue l’exercice favori des opposants à leur régime. ‘’Si l’opposition veut, elle peut organiser des villes veillées, des villes mortes, des villes en coma. C’est leur affaire ! Nous continuerons, nous, à travailler. Désormais, il n’est plus question de violer la loi pour faire plaisir à l’opposition’’ a réagi le président du groupe parlementaire RPG Arc-En-Ciel

Incontestablement c’est un nouveau bras de fer qui s’ouvre entre le pouvoir de Conakry et ses opposants dits républicains

LEAVE A REPLY