Journée ville morte : constat sur l’axe Nongo – Lambanyi – Enco 5- Cosa (Rédaction)

0
262

24 heures après  la validation de la  victoire d’Alpha Condé par la Cour Constitutionnelle, le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée UFDG, a appelé ses militants et sympathisants à observer une journée ville morte  ce lundi 09 novembre 2020 à Conakry

D’un constat de visu par notre rédaction, cette journée ville morte a été partiellement suivie sur l’axe Nongo Lambanyi. Les activités formelles et informelles étaient au ralenti.

Au carrefour de Nongo dans la commune de Ratoma, un dispositif sécuritaire était visible sur place et les boutiques et magasins fermés par endroit

Au grand carrefour de Lambanyi contrairement au carrefour précédent le dispositif sécuritaire était absent au moment de notre passage. Par contre, quelques boutiques et étalagistes étaient en activité et le trafic routier fluide sur la transversale numéro 4 Lambanyi -Enco 5.

Au carrefour Enco 5 (photo à la Une) là également quelques magasins et boutiques étaient opérationnels et la circulation routière est restée normale jusqu’à Cosa aux environs de 10h TU.

Au rond-point de Cosa, les agents de maintien d’ordre composés de gendarmes et militaires étaient présents au niveau des points stratégiques. Par contre boutiques et magasins sont restés fermés et les propriétaires assis devant pour surveiller.

Les stations d’essence ainsi que les pharmacies sont restées ouvertes sur cet axe parcouru et les citoyens vaquaient librement à leurs affaires quotidiennes.

Toute fois, il convient de signaler que dans les environs de 6 heures du matin, des jeunes avaient  érigés des barricades à Hamdallaye pour disent-ils contraindre les usagers à rebrousser chemin et de respecter les consignes données par leur  président. Un mouvement spontané qui a été vite maîtrisé par les services de maintien d’ordre.

LEAVE A REPLY