Incitation à la violence : L’ONG Balai citoyen met sa cellule de veille pour traquer sur les réseaux sociaux et sur les médias

0
237

L’ONG balai citoyen a entamé ce vendredi à Conakry une session de formation des membres de la cellule de veille sur les réseaux sociaux et medias. L’initiative vise dit-on à lutter contre la prolifération des propos incitant à la division, à la haine et la violence sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Selon l’administrateur général de la cellule Balai citoyen, cette session de formation va permettre d’outiller plusieurs jeunes venant des différentes ONGs en vue de remonter toutes les informations diffusées à travers les moyens de communication, incitant à la violence et/ou à la division.

« l’objectif de cette formation c’est de mettre un dispositif qui sera opérationnel dès ce soir, qui va permettre à la fois de faire des captures d’écran au niveau des réseaux sociaux sur des messages malsains, et c’est de faire en sorte qu’au niveau des radios qui animent aussi des émissions interactives, que cette équipe puisse assurer la surveillance et dresser les rapports à la fin de chaque semaine » soutient Sékou Koundouno avant de déclarer que « la recréation est terminée, nous sommes à la traque de toutes personnes voulant mettre ce pays en péril, je pus vous rassurer que même si c’est le seul combat que la cellule balai citoyen mènera jusqu’a ce qu’il soit fermé on ne laissera personne brûler ce pays, on ne laissera personne tenir des propos belliqueux qui puissent mettre en péril le vivre ensemble ».

Au cours de la rencontre, plusieurs modules seront enseignés allant sur la cybercriminalité aux techniques et mécanismes de communication sur les réseaux sociaux, a déclaré le formateur Soninké Diané.

Par ailleurs, la cellule Balai citoyen s’est félicitée de la diligence et la priorité accordée aux différentes plaintes par le parquet et la direction générale de la police judiciaire

FOTOBA

LEAVE A REPLY