Humanitaire: L’amicale des étudiants de la 40e Promotion FDSEG fait son traditionnel don de vivres aux nécessiteux

0
288

L’Amicale des étudiants de la 40eme promotion de la faculté de Droit, Sciences Economiques et Gestion de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a procédé ce mardi 12 juin à la remise d’un don de vivres aux personnes nécessiteuses. Cette action humanitaire est organisée au lendemain de la nuit du destion (L’aïlatoul qadr) pendant le mois de ramadan. Ce, depuis maintenant 5 années

C’est un don de vivres composé de riz, de sucre et de la viande pour un coup évalué à des dizaines de millions de franc guinéen fruits d’une collecte des 800 membres qui constituent cette promotion. Au nom de ses collègues,
Abdoulaye Kandia BARRY a expliqué que les motivations profondes de cette action. « Le maintien du tissu social, l’entraide mutuelle et la sauvegarde de la quiétude sociale dans le pays sont les motifs qui nous guident et nous poussent à pérenniser cette initiative

Ce n’est pas tout, a-t-il renchérit, « Nous avons ciblés le centre de santé communal de Matoto pour procéder à la rénovation des lieux. C’est l’une des nouveautés car jusque-la à part ces vivres, nos actions tournaient également vers les orphélinats mais nous nous sommes dits qu’aujourd’hui c’est presque toutes les couches qui sont affectées par la précarité » a justifié Abdoulaye Kandia Barry

Toujours auprès de ses anciens étudiants, Amadou Oury Koré le tout nouveau recteur de l’Université de Sonfonio a rendu un vibrant homme à ses étudiants dont l’action, selon lui va au-délà de l’humanitaire. « C’est un exemple d’unité nationale. Ces étudiants viennent de divers horizons et on ne sent aucune appartemance éthnique, communautaire et religieuse. En tant que formateur cela me réjouis » a-t-il déclaré

Il faut signaler que cette distribution de vivres a été précédée par la lecture du saint coran, une visite au grand imam de Conakry où des bénédictions ont été dites. Les mêmes prières seront sollicitées dans les prochains jours auprès de l’église catholique. Le tout pour le rayonnement de cette promotion au sommet de ses 14 ans d’un diplôme de fin d’études supérieures. 2004 pour être précis

Emmanuel Boèboè BEAVOGUI

LEAVE A REPLY