Horoya AC, un effectif panafricain : le rêve de Antonio Souaré se concrétise

0
516

Faire de Horoya Athletic Club une véritable équipe aux couleurs africaines, tel est le rêve que nourrissait le président Mamadou Antonio Souaré depuis son arrivée en 2011 à la tête de cette formation. Au regard des nombreux recrutements faits pour le compte du Hac, les objectifs sont clairs : retrouver le sommet de la gloire du football continental avec un effectif panafricain.

Depuis 2011, Antonio Souaré s’est donné les moyens de propulser Horoya AC dont les premiers concernent la réorganisation de l’effectif. Comme pour confirmer un adage, Horoya AC qui a choisi d’aller loin devait bien évidemment ménager sa monture. Le staff technique du club s’est lancé à la recherche des talents rompus à la tâche et qui avaient comme principale mission de venir renforcer l’effectif local de Horoya AC et obtenir des résultats. Godfred Asante, ghanéen, est ainsi le dernier venu dans le rang de ces joueurs étrangers avec déja d’autres ghanéens, maliens, sénégalais, ivoiriens, nigérians, camerounais et burkinabè. Ils constituent avec des joueurs guinéens l’ossature de l’équipe de la Commune de Matam à Conakry, un effectif aux couleurs africaines avec un staff technique dirigé par Victor Zvunka de nationalité française. Et voilà le visage actuel de Horoya AC. Un visage qui est à l’image de la vision hautement panafricaine que donne Mamadou Antonio Souaré à toutes ses initiatives. Horoya AC devient l’une des rares formations africaines à être composée de plusieurs nationalités et au vu des résultats enregistrés dans le championnat local en Guinée et surtout la qualification attendue depuis près de 40 ans aux phases de groupes de la Ligue Africaine de Football, l’on ne peut que féliciter Antonio Souaré qui progressivement, récolte les fruits de son lourd investissement.

Tout est aujourd’hui réuni pour que Horoya AC devienne un grand club africain. L’équipe dispose d’une administration solide avec tout ce qu’il faut (budget, matériels, logistiques etc…) une boutique, un centre sportif Yorokoguia dont les travaux sont presque achevés et qui attend son inauguration, bref tout ce qu’il faut pour redonner un nom à une équipe sportive qui, dans les années 1970 faisait parler d’elle avec comme palmarès, la coupe d’Afrique des vainqueurs de Coupe remportée en 1978. Le regard du président Mamadou Antonio Souaré le 21 mars dernier au Caire, sur le trophée de la ligue africaine de football lors du tirage au sort de la phase de poules en dit long sur l’ambition de l’homme pour Horoya AC cette saison. Bousculer les grandes équipes qui, au fil des années planent sur le football africain, se refaire un nom et retrouver la gloire de ces années 1970 où, Horoya AC était la fierté guinéenne en compétition continentale.

Une ambition africaine en Guinée

Cette vision de rassemblement de plusieurs nationalités du Président Antonio Souaré pour bâtir Horoya AC est également élargie au niveau de toutes les activités de l’homme né à Kindia avec des collaborateurs qui proviennent de plusieurs pays et qui font sa fierté. Du monde des médias passant par celui des affaires, de la distraction et autres, Mamadou Antonio Souaré dispose d’un vaste réseau de collaborateurs extérieurs à la Guinée. Sa maitrise parfaire de ce monde lui permet de bâtir un grand groupe de travail. Ce qui confirme ainsi sa vision panafricaine et chaque acteur à son niveau se tient prêt à accompagner Mamadou Antonio Souaré dans son ambition africaine en Guinée.

Christian ALLIKI

LEAVE A REPLY