Hausse du prix du carburant : des scènes de désordre signalées à Conakry

0
123

Circulation perturbée tôt ce matin dans certaines zones de la route Le Prince notamment à Koloma, Cosa et Enco5 des quartiers de la haute banlieue de Conakry favorables à l’opposition. De sources concordantes, des citoyens par endroit ont vidé le contenu de leurs poubelles dans la chaussée empêchant du coup toute circulation de véhicules. Histoire de manifester leur désaccord suite aux nouveaux prix des produits pétroliers à la pompe qui passent de 9 000 GNF à 11 000 GNF soit une augmentation de 2 000 GNF sur chaque litre

Ce ne sont pas que des citoyens qui semblent souffler le martyr avec ce réajustement à la hausse du prix du carburant. Des chauffeurs de transport en commun ont également opté ce lundi à un boycott en décidant de garer simplement leurs véhicules au grand des citoyens généralement mobilisés pour rallier leurs différents services en ce premier jour de la semaine de travail. Ils disent ne pas comprendre qu’après augmentation que les autorités leurs imposent un tarif de transport sans leur accord

Ainsi pour parer à tout enlisement de la situation, des agents de maintien d’ordre ont été placés à certains carrefours des zones réputées chaudes. Et la journée pourrait être perturbée par endroit