Guinée vs Chili: Des joueurs menacent de boycotter le match

Tout porte à croire que la crise qui mine le Syli national relative à la question des primes de match n’est pas encore totalement évacuée. C’est du moins le climat malsain qui refait surface dans l’environnement du Syli au lendemain de sa défaite en amical (1-0) face aux Îles Comores

Alors que le Syli national s’apprête à livrer son second match en marge des journées Fifa face au Chili le mardi 15 octobre, des actes de sabotage  courent dans le vestiaire. C’est le cas du caennais Baïssama Sankhon qui a renoncé au déplacement sur l’Espagne où cette rencontre va se disputer entre guinéens et chiliens

Selon nos informations, le défenseur de Caen (ligue 2) aurait respecté scrupuleusement la décision du groupe de ne pas voyager sur l’Espagne sans la prime de 2000$ promise pour chaque rencontre.

Joint au téléphone par notre correspondant sur place, un joueur dans l’anonymat lâche.  » On devrait nous payer l’intégralité de la prime de 2000$ hier soir à l’hôtel. Malheureusement, ils nous disent que la dame qui est chargée de la paie n’a pas eu de visa pour rejoindre la France. Devant insistance, après juste une heure, ils viennent nous voir que cette dernière a finalement obtenu le sésame pour regagner le groupe « . Et d’enchaîner « Toute polémique qui règne au sein de notre équipe est entretenue par les membres de la fédération, ils nous roulent dans la farine, sans jamais nous dire la vérité, après, quand ça chauffe, ils nous portent le chapeau de la responsabilité « .

La question sur la défection de l’ancien joueur Guingampais pour le prochain regroupement du Syli à Alicanté:  » Nous respectons la décision de Bassama Sankhon, c’est une décision du groupe, qu’il a lui seul appliqué. Nous pensons qu’il a parfaitement raison. Il faudrait un moment respecter et considérer les joueurs. Nous venons mouiller le tricolore guinéen. Et nous en sommes fiers de cela. On ne pense pas jouer le match contre le Chili tant que les 4000$ ne sont payés. Cela reste une décision du groupe ».

La qualité de Didier Six a conduire le groupe du Syli serait également mis en doute par certains joueurs..Il manque de personnalité pour conduire une sélection comme celle du Syli, dénoncé notre interlocuteur

Hassane Billy Condé

Notre Correspondant en France

LEAVE A REPLY