Grogne contre le prix du carburant: Abdourahamane Sanoh (PCUD) récadre le ministre Mouctar Diallo

Le gouvernement ne fléchit toujours pas sur sa décision malgré les vagues de contestations des acteurs sociaux pour le contraindre à ramener le prix du carburant à la pompe à huit mille francs. Il multiplie par contre la sensibilisation et les explications pour faire passer la pillule.

C’est dans cet exercice désespéré que le ministre de la jeunesse et de l’emploi jeunes fraichement arrivé dans les sérails du pouvoir a lancé une invite aux jeunes leaders des forces sociales via sa page facebook « a un échange pour le dénouement de la crise actuelle liée à l’augmentation du prix du carburant à la pompe »

Très critique opposant du régime en place dans un passé très récent avec son parti les NFD Mouctar Diallo, parce que c’est de lui il s’agit, semble prêcher dans le désert. C’est du moins la réaction du président de la PCUD la plateforme des citoyens unis pour le développement. Invité de nos confrères de Sabari fm, Abdourahamane Sanoh a qualifié de maladroit cette sortie du jeune ministre. « Ça c’est une maladresse parce que c’est une manière de divertir la dynamique. La dynamique n’est pas une dynamique de jeunes, ce n’est pas celle des vieux, ni de femmes. Il faut qu’on arrête les clivages dans le pays là. C’est les citoyens qui se mobilisent de tout âge, de tous les sexes et de toutes les situations pour dire que le prix du carburant, on n’est pas d’accord » a-t-il réagi

LEAVE A REPLY