Gouvernement: Alpha Condé prend et repart avec les mêmes (nomination partielle)

0
209

Vingt-Quatre heures après la structure gouvernementale, le Chef de l’Etat a par décret procédé ce soir à un ameublement partiel. Que de confirmations, peut-on constater sauf à quelques exceptions près. Il s’agit notamment de Moustapha Naïté qui perd ses fonctions de Ministre des travaux publics au profit de Kadiatou Émelie Diaby haut-fonctionnaire à la Banque africaine de développement.

La première grosse sensation de ces nominations est la confirmation de Zenab Nabaya Dramé au département de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Ce malgré le revers devant la justice que la jeune ministre vient de subir dans le dossier de présumé détournement de 200 Milliards de francs guinéens dans lequel elle serait rendue coupable. D’ailleurs, pour les plus avertis, il fallait s’y attendre d’autant qu’aux premières heures de la révélation de cette nébuleuse dame Dramé a bénéficié de la solidarité gouvernementale au grand dam de l’opinion

1- Ministre d’État chargé des Affaires présidentielles, ministre de la Défense nationale : Dr Mohamed Diané ;

2- Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes : M. Mouctar Diallo ;

3- Ministre d’État conseiller spécial du président de la République, ministre de l’Industrie et des PME : Tibou Kamara

4- Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation : le Général Bouréma Condé ;

5- Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : M. Albert Damantang Camara ;

6- Ministre de la Justice, Garde des Sceaux : Me Mory Doumbouya ;

7- Ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger : M. Ibrahima Kalil Kaba, précédemment ministre directeur de Cabinet à la Présidence de la République ;

8- Ministre du Plan et du Développement économique : Mme Mama Kanny Diallo ;

9- Ministre de l’Économie et des Finances : M. Mamadi Camara ;

10- Ministre du Budget : M. Ismaël Dioubaté ;

11- MinisMinistre délégué à la Présidence chargé de l’Agriculture et de l’Élevage : M. Roger Patrick Milliono, précédemment ministre de l’Élevage ;

12- Ministre des Travaux publics : Mme Kadiatou Émilie Diaby, haut-fonctionnaire à la Banque africaine de développement ;

13- Ministre de l’Énergie : Mme Bountouraby Yattara ;

14- Ministre de la Santé : le Général Rémy Lamah ;

15- Ministre des Droits et de l’Autonomisation des femmes : Mme Hawa Béavogui ;

16- Ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’emploi : Mme Zénab Nabya Dramé

Gouverner Autrement? Apparemment il faut s’attendre à tout même à vouloir faire du neuf avec du vieux