Gabon: Tentative de coup d’état militaire (TV5)

Des militaires ont pris le contrôle de la Radio nationale vers 4h du matin, heure locale.

vers 6h30, selon l’AFP, ils ont lu un communiqué par la voix du Lieutenant Ondo Obiang Kelly, Commandant adjoint de la compagnie de la garde d’honneur de la garde républicaine :

Les militaires ont parlé au nom du « Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité » (MPJFDS). Ils annoncent la mise en place imminente d’un « Conseil national de la restauration » pour « assurer la continuité de l’Etat » en l’absence du président Ali Bongo.

Dans le texte, les militaires dénoncent le discours à la Nation du président Ali Bongo : « un spectacle désolant » dans lequel « les conservateurs acharnés du pouvoir dans leur funeste besogne continuent d’instrumentaliser et de chosifier la personne d’Ali Bongo Ondimba en mettant en scène un malade dépourvu de plusieurs de ses facultés physique et mentale ».

Les militaires ont ensuite lancé un appel spécifique aux militaires et à la jeunesse. « Dans toutes les provinces (…) prenez le contrôle de la rue. En occupant les aéroports, les radios et télévisions, les bâtiments publics jusqu’à ce que nous mettons hors d’état de nuire tous les ennemis de la patrie ».

La prise de parole s’est soldée par une convocation des élus et personnalités politiques à se rendre à l’Assemblée nationale.

Le boulevard Triomphal était bloqué par des blindés des forces de sécurité. Des coups de feu ont été entendus en bord de mer et dans le centre de Libreville.

Cette tentative de coup d’état intervient à  un moment critique de la présidence d’Ali Bongo.

Victime d’un AVC à la fin de l’année dernière, le président gabonais a prononcé son discours du Nouvel An depuis le Maroc où il est toujours en convalescence.

TV5 

LEAVE A REPLY