FNDC: L’artiste Elie Kamano et Badra Koné (UFR) condamnés

0
295

Sale journée pour le FNDC. Plusieurs de ses membres ont été condamnés ce mardi pour dit-on appel à manifestations non autorisées et troubles à l’ordre public. Au tribunal de première instance de Mafanco, ce sont entre autres Elie Kamano et Aly Badra Koné qui prêtaient l’attention des partisans du FNDC

Au prononcé du verdict, l’artiste reggaeman devenu homme politique a écopé d’un an de prison dont six mois fermes et six autres en sursis. Quant au secrétaire général de la jeunesse de l’UFR de Sidya Touré, il prend trois ans dont une année ferme et les deux autres en sursis. Aly Badra Koné est soumis également au paiement d’une amende de cinq cent mille francs guinéens

Toutes ces sentences tombent à un peu plus de 48 heures de la manifestation du FNDC annoncée pour l’autoroute Fidel Castro. Elles ne sont, selon plusieurs soutiens, de nature à aider à l’apaisement entre le pouvoir de Conakry et ses opposants autour du fameux projet de nouvelle constitution et d’un éventuel mandat de plus pour Alpha Condé après 2020

LEAVE A REPLY