Floraison des sociétés d’eaux minérales: le ministre Tibou Kamara fait montre d’impuissance

La valse des ministres devant la presse se poursuit bon en mal en. Hier lundi, c’était au tour de Tibou Kamara de convaincre les journalistes sur la politique du gouvernement en matière d’industries, des petites et moyennes entreprises. C’est un bilan globalement positif avec à la clé, se réjouit le ministre, la rétrocession d’au moins 14 unités industrielles dans le portefeuille de l’Etat

À une question d’un confrère sur la floraison des sociétés d’eaux minérales, Tibou Kamara fait étale de toute l’impuissance du gouvernement à réguler ce secteur. « Même le Ministère ne connaît pas le nombre de sociétés d’eaux minérales évoluant en Guinée » a-t-il répondu tout en concluant qu’il est difficile d’autant qu’il y a des sociétés qui sont même dans les concessions

Face à cette triste réalité, le ministre conseiller personnel du Chef de l’Etat s’est voulu rassurant. « Grâce à nos services dont celui relatif au contrôle de qualité nous arrivons à maîtriser le secteur. Rassurez-vous que le gouvernement veille au respect des normes de qualité. Le gouvernement n’hésitera pas de faire appliquer la loi dans toute sa rigueur. Entre appliquer la loi à moitié et appliquer toute la loi, nous avons opté pour toute la loi peu importe l’impact social » a déclaré le ministre Tibou Kamara

LEAVE A REPLY