Fiasco du Syli: Antonio retropédale sur une décision, le patron média de la fédé éclaire

Le président de la fédération guinéenne de football a partagé hier lundi à la presse une série de décisions au lendemain du naufrage du Syli national à la CAN égyptienne. Quelques heures après, Antonio Souaré est revenu sur l’une de ces décisions. Celle qui suspendait toutes les structures administratives et techniques de l’instance dirigeante du football guinéen

Aux dires du Directeur du département de la communication, le président s’est vite rendu compte que cette décision n’allait pas permettre à la commission éthique de la fédé de faire le travail. Celui d’écouter davantage le désormais ex-sélectionneur national Paul Put sur ses allégations de corruption et de racket contre des responsables du football guinéen. Ce qu’on appelle dans certains milieux le « Syligate ». Selon Ibrahima Sory Diallo Debeck, tout ceci s’inscrit dans la continuité de l’administration

Pour rappel, dans la kyrielle de décisions le président Antonio a limogé l’entraîneur Paul Put et tout son staff, dissout toutes les équipes nationales, celles-ci seront désormais placées sous l’autorité directe de la DTN. Également, il a suspendu deux administrateurs de la féguifoot, l’entraîneur Maleah et les deux joueurs, tous ayant entraînés la disqualification du Syli cadet de la prochaine coupe du monde par la falsification des documents administratifs de ces deux joueurs

LEAVE A REPLY