Fermeture de l’Usine d’acajou: Le procès contre Tiégboro et cie s’ouvre le 6 juin

Les choses se précisent dans l’affaire opposant la société International Cashew Holding à certains cadres civilo-militaires du pays. Il s’agit de l’usine d’acajou fermée le 12 avril dernier par les services spéciaux de lutte contre la drogue et le crime organisé en connivence avec l’inspection générale du ministère de l’Industrie au motif que la société ne respectait pas les conditions de vie des travailleurs

Depuis, beaucoup d’eau à couler sous le pont et jusqu’au moment où nous publions cet article l’usine reste fermée au grand dam des producteurs de l’anacarde. Excédés par cette injustice, les responsables de la société par voie d’huissier ont assigné six hauts cadres civilo-militaires pour abus d’autorité, complicité, tentative d’extorsion, vol et diffamation calomnieuse. Il s’agit du ministre de l’Industrie d’alors Boubacar Barry ‘’Big-up’’ actuel ministre du commerce, de Mamady Dioubaté inspecteur général du Ministère de l’industrie et des PME, du colonel Moussa Tiégboro Camara parton des services spéciaux de lutte contre la drogue, de colonel Balla Samoura de la Gendarmerie, de colonel Moussa Camara (Gouvernorat de Conakry) et Mamadouba Fougué Camara en service aux services spéciaux de lutte contre la drogue

Par citation directe à comparaitre ce mercredi 30 mai en audience correctionnelle devant le tribunal de première instance de Kaloum, le colonel Moussa Tiégboro Camara s’est effectivement présenté en compagnie de ses avocats. La caution est fixée à Trois millions de franc guinéen pour chacun des mis en cause et le procès va s’ouvrir le 6 juin prochain. Affaire à suivre

LEAVE A REPLY