Élections: l’opposition divisée sur la représentation dans les CARLES, Faya Milimouno furieux

0
189

L’installation des démembrements de la commission électorale nationale indépendante CENI qui a débuté ce lundi 26 août va se poursuivre jusqu’au lundi 9 septembre prochain sur toute l’étendue du territoire national. Cependant les partis politiques de l’opposition sont divisés autour de la désignation de leurs représentants dans les CARLES.

Si certains partis politiques exigent que cela soit fait en fonction des résultats obtenus par chaque entité lors des dernières consultations locales (communales de février 2018), le bloc libéral parti d’opposition rejette catégoriquement cette approche

« Nous sommes contre cette façon de faire et nous avons écrit au président de la CENI que toute liste déposée sans la signature du bloc libéral n’est pas une structure consensuelle, l’opposition doit fournir une liste consensuelle et qui prendra en compte tous les partis politiques » dénonce Faya MILLIMONO président du BL.

Il est inadmissible qu’un seul parti politique est la main mise sur les démembrements de la CENI. « Nous sommes totalement contre du quota qu’on a vu circuler sur les réseaux sociaux sur cette représentativité au sein des démembrements de la CENI, et nous sommes prêt à nous battre jusqu’à aller devant les cours et tribunaux » conclu Faya MILLIMONO

Celui qui a dit que la seul fois que l’opposition soit d’accord c’est leur désunion n’a visiblement pas menti. C’est le pouvoir qui devrait s’en réjouir

LEAVE A REPLY