Élections libres et apaisées en Guinée: un observatoire d’organisations de la société civile voit le jour (déclaration)

0
199

DECLARATION

Dans le cadre de la participation effective et efficace de la Société Civile guinéenne dans le processus électoral en cours dans notre pays, et conscients du climat tout particulier dans lequel ces élections sont programmées, Nous Organisations de Jeunesse et femmes de la Société Civile Guinéenne décidons de la mise en place d’une Plateforme Electorale sous la coordination de la Jeunesse CEDEAO/Guinée dénommée « Observatoire Indépendant pour des Elections Libres et Apaisées en Guinée » en sigle (OIELAG).

L’Observatoire Indépendant pour des Elections Libres et Apaisées en Guinée est une coalition de Dix-sept (17) Organisations de la Société Civile qui ont décidé de mutualiser leurs forces et ressources pour contribuer, en tant que Plateforme alternative de supervision des processus électoraux, à l’organisation qualitative et participative d’élections libres, crédibles, justes et pacifiques en Guinée.

Les Organisations constituantes interviennent dans les domaines de la Promotion de la Démocratie, de la bonne gouvernance, de l’Etat de droit, de la prévention des conflits et du suivi du processus électoraux.

Cette démarche tire son fondement de
– la déclaration des principes pour l’observation Internationale des Elections de l’ONU de 2005 ;
– La déclaration de l’UA sur les principes régissant les Elections Démocratiques en Afrique (Juillet 2002) ;
– La charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance Adoptée en Janvier 2007 ;
– Et le cadre juridique des Elections en République de Guinée.

Mesdames et Messieurs ;

Notre pays la Guinée s’achemine vers l’élection présidentielle au courant de cette année 2020 après le double scrutin législatif et référendaire du 22 Mars 2020 qui s’est déroulé dans un climat de vives tensions et de violences.
Dans cette optique, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), a proposé la date du 18 Octobre prochain pour le premier tour de l’élection présidentielle.

En effet, cette élection se tient dans un contexte politique et sanitaire particulier, caractérisé par une rupture du dialogue politique entre les acteurs politiques de la mouvance présidentielle et de l’opposition ainsi que la survenue de la pandémie Coronavirus.
Le contexte politique est aussi marqué par :

– Des menaces de violences, d’affrontements et l’existence d’intérêts politiques divergents en jeu, de rapports de force en présence et de velléité hégémonique de chaque camp politique à triompher sur le camp adverse ;

– Une méfiance et une crise de confiance entre acteurs politiques ;

D’où l’impérieuse nécessité pour les Organisations la Société Civile que nous sommes et En tant que force de veille, d’alerte, d’interpellation, de propositions et d’actions, de nous impliquer de façon active dans toutes les étapes du processus et mener une observation citoyenne indépendante, digne et objective afin de favoriser le bon déroulement des choses et contribuer ainsi à la préservation des acquis démocratiques et de la Paix.

Mesdames et Messieurs,

L’Observatoire Indépendant pour des Elections Libres et Apaisées en Guinée suit attentivement la mise en œuvre du chronogramme adopté par la CENI à l’unanimité de ses membres. De la proposition de la date au démarrage des opérations de la révision à titre exceptionnel des listes électorales en passant par la formation des membres des démembrements et des Commissions Administratives d’établissement et de révision des listes électorales. Il tient à féliciter la CENI pour les efforts déjà fournis et l’assiduité consacrée à la réalisation de ces opérations en dépit du contexte tumultueux actuel du pays. Il l’encourage au même moment à poursuivre les efforts entrepris dans la mise à disposition des moyens techniques et opérationnels nécessaires à la bonne tenue de l’élection.

Quant au dialogue, L’observatoire profite de l’occasion pour apporter son soutien aux bonnes initiatives déjà entreprises notamment celle du Réseau COJELPAID afin de faciliter la mise en place d’un Cadre de dialogue inclusif pour l’intérêt supérieur de la Nation.

L’observatoire demande aux acteurs politiques de prendre toute la mesure de la responsabilité qui leur incombe pour la réussite de ce processus et à la CENI d’assumer son rôle dans la transparence, la justice et le respect strict des lois afin que cette élection présidentielle ne soit émaillée ni de fraudes ni de violences.
L’observatoire invite aussi les Partenaires Techniques et Financiers de la Guinée et les Organisation de la Société Civile d’assister la CENI dans ce processus électoral pour la stabilité et la préservation des acquis démocratiques de notre chère Guinée.
Que Dieu Bénisse la Guinée.

Fait à Conakry, Jeudi 23 Juillet 2020


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 352

LEAVE A REPLY